Vacances romaines

vancances romaines

Nous avions besoin de changer d’air, de ressentir autre chose que du froid. C’est donc un peu sur un coup de tête que nous sommes partis à Rome, la ville éternelle. Des vacances romaines en somme.

vancances romaines

Avouons-le: Rome est une ville sale victime de la négligeance de ses habitants. C’est dommage mais nous avons passé outre.

vancances romaines

La fontaine de Trevi est en plaine restauration mais la municipalité a bien pris soin à ce que les touristes puissent toujours lancer leurs pièces.

vancances romaines

Inutile de vous citer tous les monuments que nous avons visité mais l’un des plus impressionant fut le Panthéon romain toujours en place après plus de deux millénaires.

vancances romaines

 

vancances romaines

Le vatican nous a aussi impressionné. Encore un Etat de plus de visité.  Enfin… tout au plus avons nous visité la basilique Saint-Pierre

vancances romaines

L’occasion rêvée pour utiliser la baguette à selfie proposée par une armée de vendeurs de rue.

vancances romaines

On a même vu François.

vancances romaines

Passage à côté du château Saint-Ange juste au dessus du Tibre.

vancances romaines

vancances romaines

vancances romaines

 

Le Colisée était une étape incontournable qui permet d’admirer les systèmes ingénieux pour faire entrer et sortir rapidement 55 000 spectateurs.vancances romaines

Là se dresse le forum Romain avec à côté le mont Palatin. J’avais l’impression de traverser mes cours d’histoire. Je n’ai pas arrêté de penser à Du Bellay à ce moment.

vancances romaines

L’arc de Titus qui commémore la prise de Jérusalem. Maintenant vous saurez ce que veut dire SPQR, toujours en usage dans la Rome moderne: senatus populusque romanus. Le Sénat et le peuple Romain.

vancances romaines

On voit encore le transport d’un chandelier à sept branches.

vancances romaines

vancances romaines

vancances romaines

Il est temps de quitter les gardes suisses et de rentrer au pays.

vancances romainesSur la route, nous faisons une halte à Florence et tombons inévitablement sous son charme. C’est sûr, notre prochain voyage en Italie sera pour cette ville pour en voir un peu plus que le Ponte Vecchio.

 

Champagne

Nous revenons tout juste de l’office notarial. Pumkin et moi sommes désormais propriétaires du terrain tant convoité. Le travaux vont enfin pouvoir commencer.
Il n’a pas été aisé de surmonter toutes les démarches administratives mais nous y sommes arrivés. Nous nous sommes rendus sur notre terrain et avons fait quelques pas. Je ne vous dis pas l’émotion et peu importe que l’herbe ait été mouillée. Malicieusement, Pumpkin m’a glissé à l’oreille qu’il était temps que je passe la tondeuse.

champagne

Champagne!

Entre deux

Je ne poste plus souvent mais je voulais quand même vous tenir au courant des derniers évènements. Cela fait deux semaines que je joue l’intermédiaire entre ma caisse de pension et le notaire pour essayer d’accorder les violons en ce qui concerne le déblocage du second pilier. Un entre deux quoi… Heureusement je commence à voir le bout du tunnel qui me permettrait d’acheter définitivement le terrain.
Futur acquéreur frontalier, prend garde car les règles évoluent rapidement.
Je compte aussi les jours jusqu’aux vacances de Noël pour une pause scolaire parce que je commence sérieusement à saturer, tout comme les autres élèves d’ailleurs. Le marathon de six ans arrivera à son terme dans six mois, ce qui veux dire qu’il faudra s’aligner bientôt au départ de la dernière ligne droite de bachotage.
Mon prochain billet portera sur ma dernière acquisition horlogère.

Louis Pergaud

En utilisant notre GPS intégré au lieu du TOMTOM, nous ne sommes jamais sûrs d’utiliser le chemin le plus rapide mais cela nous permet de faire de temps en temps des découvertes. L’autre jour, nous avons utlilisé justement ce GPS et nous sommes arrivés à Landresse, dans la Franche-Comté profonde.

La guerre des boutons

Le village est connu pour avoir eu Louis Pergaud comme instituteur en 1906 et 1907. Louis Pergaud est l’auteur de “La Guerre des boutons”.

place Louis Pergaud

Le Longeverne du livre est Landresse dans la réalité, petit village dont l’auteur s’est inspiré. Le village se souvient de son instituteur en nommant la place centrale du village à son nom.

plaque Louis Pergaud

Son nom est également présent sur le monuments aux morts du village. Louis Pergaud est mort durant la Grande Guerre.

La Grandmaster Chime 5175

Patek Philippe fête ses 175 ans de la plus belle des manières, c’est à dire en lançant une montre d’exception, la Grandmaster Chime 5175. En quelques chiffres, on découvre l’oeuvre: 20 complications, 1366 composants mouvement, boîtier 47mm or, deux cadrans. 7 exemplaires seront produits en tout et pour tout, dont un qui sera exposé au musée Patek. Si vous voulez vous payer une des six autres, il vous en coûtera 2,5 millions de CHF.

Panneau de construction

20141004_183540
Voilà près de deux mois que nous avons déménagé en France. Cela a été très difficile au début surtout au niveau administratif. Nous passions près de 18 heures par jour à aller et venir à nous occuper de nos problèmes administratifs. A l’heure des accords bilatéraux entre la Suisse et la France, il n’était pas évident de faire la navette entre les deux pays pour se mettre aux normes.
Maintenant que nous avons nos plaques françaises, nos permis de conduire français, nos permis de travail G et que nous venons de recevoir nos attestations d’assurance maladie, nous pouvons enfin commencer à souffler. Il ne nous reste plus que de percevoir nos allocations familiales avec trois mois de retard pour que tout rentre dans l’ordre.

20141004_183502
Le petit rayon de soleil vient de notre panneau de construction enfin mis sur notre terrain.

Asselineau sera l’invité politique de Laurent Ruquier

Il faut croire que l’obstination paye. C’est avec plaisir que les militants et sympathisants d’Asselineau ont appris son futur passage dans l’émission “on n’est pas couché” le 20 septembre sur France 2. Il n’est que grand temps de perçer et réveiller la France matraquée par des scandales de second ordre et de se tourner vers l’essenciel.

asselineau

 

Tous devant les écrans ce soir là et espérons qu’il n’y ait pas d’annulation de dernière minute.

Message de France

Un petit coucou à tous pour vous dire que nous sommes bien arrivé en France depuis un peu plus de deux semaines. Ces deux semaines ont dû être les plus chargées de nos vies car nous n’avons pas arrêté de courir du matin au soir pour toutes sortes de démarches administratives. Il nous est souvent arrivé de repasser plusieures fois la frontière en un jour.

Et encore, tout n’est pas fini mais demain, je reprends le boulot. Nous n’avons même pas fini de nettoyer notre ancien appartement. Et dire que nous devons le rendre jeudi…Je ne vous dis pas la semaine à venir.

Plus de détails dans le prochain numéro.

Enfin les vacances

Enfin les vancances mais tout ne sera pas de tout repos. Demain matin, jour national de la Suisse, nous nous rendons en France pour récupérer les clefs de notre nouvel appartement. J’ai déjà démonté une partie des meubles mais le déménagement commencera véritablement dans une semaine. L’après-midi, nous fileront retrouver les enfants chez leurs grands-parents et le lendemain, nous partons tous pour Prague pour trois jours, histoire de se changer les idées.

Le projet de maison prend forme, doucement. Il ne reste plus qu’à trouver la bonne banque pour le bon prêt.

Dans les cartons de déménagement

Dans les cartons de déménagement

Nous avons commencé à ranger des affaires dans les cartons de déménagement. C’est le commencement du grand déménagement car celui-ci devrait s’étaler durant des semaines avec le voyage en lui-même prévu pour les 8 et 9 août. Les enfants sont chez mes parents pour plus de facilité. Reste à constituer la liste de nos affaires à présenter aux deux douanes.
D’ores et déjà, nous avons ouvert un compte bancaire de l’autre côté de la frontière. Les chats sont vaccinés, pucés et ont même leurs propres passeports suisses à croix blanche plus facile à obtenir pour eux que pour les gens.

Vive l’empereur!


vive l’empereur!

En ce 13 juillet à Belfort, nous avons assisté à un hommage au commandant Jean Legrand qui a défendu la ville durant 113 jours face aux Autrichiens. La Révolution, l’Empire…on célèbre l’histoire à Belfort. Vive l’empereur!

Related Posts with Thumbnails