Pumpkin a un emploi!

Enfin, elle doit encore signer le contrat mais c’est dans la poche. Elle doit commencer dans deux semaines. Il ne nous reste plus qu’à régler quelques petits détails comme trouver quelqu’un pour garder les enfants ou trouver une seconde voiture…car elle travaillera dans le canton de Neuchâtel alors que je travaille dans le canton de Berne.

Je ne vous raconte pas notre journée. Ou plutôt si: nous nous sommes levés à 4 heures du matin avec les enfants car, avec qu’une seule voiture, Pumpkin a du m’accompagner au boulot pour la récupérer, revenir au village, déposer les enfants chez une voisine à 6h45 et foncer pour sa journée d’essai qui commençait à 8h.

Au terme de son essai, elle est allée récupérer les enfants et son mari chéri pour lui annoncer la bonne nouvelle.

Photo de Pumpkin à quatre ans

Pumpkin à 4 ans

Pumpkin reçoit de vieilles photos de temps à autre comme cette dernière prise alors qu’elle avait quatre ans. Déjà entourée de gaillards-ses cousins- elle se trouve dans l’Etat de l’Ohio. Pendant ce temps, je me trouve à des milliers de kilomètres de là, au Laos et il faudra encore attendre un an avant que je ne parte pour la France.

On croise les doigts

Rien ne se passe ces derniers jours de pluie. Nous attendons l’évènement majeur qui aura lieu jeudi; Pumpkin va avoir un entretien. Rien est encore sûr mais on croise déjà les doigts pour que tout se passe bien. Ce serait un bon début pour son entrée dans le monde du travail suisse.
Si elle est embauchée, on s’offrira même une voiture. Croisons les doigts.

Les courriels de Pumpkin

Une des premières choses que je fais en revenant du boulot et de regarder mon courrier électronique. Il arrive parfois que Pumpkin m’envoie un message et je m’attends toujours à quelque chose de coquin mais pas vulgaire.

Aujourd’hui, j’ai reçu ceci:

Non mais franchement, on se demande où elle va chercher ce genre de truc.