Tag Archives: mur

Morat

Sur une suggestion de Dr. Caso, nous sommes allés à Morat (Murten en allemand) en ce dimanche gris. Nous sommes déjà passé auparavant par la ville en train mais comme par l’autoroute, si on ne s’arrête pas pour découvrir une ville, on en a généralement une fausse idée.

La ville est l’une des mieux conservée qu’il m’ait été donné de visiter en Suisse. Petite, elle se situe dans le canton de Fribourg, à la limite linguistique entre le français et l’allemand. La ville est en fait officiellement bilingue avec une large prédominance alémanique.

Morat a son château qui a une fonction de préfecture pour le district du lac. Comme toujours, les volets et la porte son au couleurs du canton. La cour intérieure est harmonieuse et colorée.

En sortant du château, vous accédez directement à la vieille ville.

Des fleurs et des fontaines partout et parfois les deux en même temps.

Des drapeaux de toutes tailles et de toutes couleurs.

Au fond de la rue principale se trouve la porte de Berne. La ville rappelle d’ailleurs un petit Berne en miniature avec ses arcades et sa porte.

La vieille ville est fortifiée avec des murs en excellent état.

Notez l’étrange étoile de David sur le toit de l’église.

Des murs on peut apercevoir le lac qui porte le nom de la ville. C’est le plus petit lac des trois lac que sont Morat, Neuchâtel et Bienne. Ils sont tous reliés.

Des toits et des cheminées.

Une vue du château.

Que les gens étaient petits à l’époque, en témoigne cette porte qui a gardé les dimensions ces temps.

Outre ses fortifications, Morat possède un autre trésor: son port.

Calme et pleine de verdure, la ballade le long du lac rappelle celle que l’on peut voir à Neuchâtel ou à Lausanne. On y a vu l'”Orange boat”, celui même qu’on a vu à Neuchâtel vers où il doit faire la navette.

Un vrai paradis reposant.

Mon fils et moi au fond.

Sortie dominicale

paysage jura suisse

Au programme ce dimanche: une sortie dominicale pour s’aérer les poumons et pour le plaisir des yeux. Le temps était idéal pour la marche: ni trop froid, ni trop chaud.

Les arbres commencent à changer de couleur. C’est vraiment ce que je voulais voir aujourd’hui.

Au détour d’un chemin, nous rencontrons des chevaux s’en allant boire en groupe. Ils ont toujours un effet magique sur les filles.

Man in brown.

Remarquez le mur de pierres sèches, typique de la région que l’on retrouve également en Franche-Comté. Le mur se compose de pierre empilées les unes sur les autres sans aucun mortier. Au sommet du mur, les pierres sont placées de façon verticale, probablement pour leur tranchant. Parfois, de petites ouvertures sont visibles au pied du mur: je suppose qu’elles sont destinées au passage de petits animaux. L’ensemble s’intègre harmonieusement au paysage si bien que ce genre de mur est fréquemment utilisé pour entourer les habitations.

Related Posts with Thumbnails