Tag Archives: jeu

Call of Duty Modern Warfare 2

Call of Duty Modern Warfare 2

Souvenez-vous que l’éternel adolescent que je suis s’est offert Call of Duty Modern Warfare 2 pour noël. Hé bien ce n’est qu’au début de cette semaine que je me suis mis à jouer en ligne, avec des joueurs du monde entier à se tirer les uns sur les autres. Comme d’habitude, Pumpkin avait raison lorsqu’elle m’avait conseillée de commencer par là dès le début, se doutant bien que ce serait le pied pour moi; Pumpkin que je devrais écouter plus souvent.

C’est un bon anti stress, bien que l’on sente vite l’adrénaline monter. Au début, c’est à dire il y a six jours, j’étais aussi rapide et habile qu’une nouille; “get out, you suck!” avais-je même entendu (on peut même se parler, mais cela se fait rarement car les bavards peuvent être bloqués). Mais maintenant, je me suis rendu compte que je mourrai moins vite (oui, c’est violent mais on meurt pour de faux), car selon les dispositions, on peut ressusciter ou non et retourner immédiatement au casse-pipe à partir d’un autre endroit, le but étant la conquête du maximum de territoire.

Oui, le jeu est violent mais j’assume. Je n’irais pas après une partie flinguer les passants dans les rues et j’imagine que l’immense majorité des joueurs ne sont là que pour passer un bon moment. D’ailleurs, le jeu est limité aux plus de dix-huit ans, comme pour les films porno et d’après les surnoms, il semblerait que bon nombre de mes comparses soient comme moi des adultes dans la pleine force de l’âge.

Le bouc (émissaire) et les moutons de monsieur Blocher

L’UDC (Union Démocratique du Centre) est un parti politique suisse qui porte bien mal son nom. Il se situe plus de droite conservatrice et libérale et compte deux conseillers fédéraux. L’un d’eux, Christoph Blocher représente l’aile dure du parti qui crée en ce moment une polémique en Suisse.

La polémique est venue plus exactement d’une affiche illustrant l’idée de l’UDC d’expulser les étrangers criminels. Sans discuter du fond, on peut se poser la question de la forme. Premièrement, les gens sont représentés sous forme de moutons, ce qui n’est pas vraiment judicieux comme symbole animalier. Ensuite, l’étranger est un mouton forcément noir tandis que ceux qui restent en Suisse sont forcément blanc. Enfin, la campagne s’appuie sur des chiffres accusant les étrangers d’être à l’origine de la majeure partie des crimes du pays. La symbolique est au mieux maladroite mais il est à parier que ce parti force le trait de manière intentionnelle. D’où l’accusation de racisme.

affiche UDC

La réaction ne s’est pas fait attendre, comme cette affiche qui montre les moutons expulsant l’UDC de Suisse…

anti UDC

… ou celle-ci dont Blocher fait les frais.

anti udc

L’UDC persiste pourtant et signe même des jeux en ligne mettant en scène son porte-bonheur, le bouc Zottel dont le rôle est de monter la garde contre les vilains moutons noirs essayant d’entrer en Suisse et qui sont parfois pour cela introduits par bus entiers grâce à la complicité des verts, du moins c’est le nom du parti qui est inscrit sur les bus.

J’ai essayé de jouer à ce jeu abject mais il faut tout d’abord répondre à une question pour y accéder, histoire d'”éduquer”le joueur. La “bonne” réponse est bien sûr la plus défavorable aux étrangers. Il faut croire que je n’ai rien compris à ce jeu car j’ai laissé passé tous les moutons noirs et cogné tous les moutons blancs, enfin les quatre premiers, ce qui m’a valu un bruit désagréable à chaque fois et une conclusion couperet: avec moi la Suisse est foutue!

Related Posts with Thumbnails