Tag Archives: impôt

Méthodes de gangsters à Chypre

Je n’arrête pas de dénoncer le fait que les institutions de l’Union européenne sont dictatoriales mais maintenant nous découvrons qu’elles ont carrément des méthodes de gangsters avec la taxation d’office des comptes bancaires à Chypre. Cette île n’est pas la seule à être en difficulté: une demi-douzaine de pays de la zone euro n’arriveront pas à rembourser leurs dettes et en arriveront inévitablement à ces méthodes lamentables. Encore que d’ici là l’euro sera passé à la trappe.

Je conseille donc à ceux qui habitent dans la zone euro d’ouvrir un compte en Suisse car ici au moins, l’impôt doit être approuvé par le peuple. Pour ma part, je ne laisserai pas un kopeck sur mon compte français. Et dire que la guichetière de la poste en France m’a proposé des opérations financières pas plus tard que la semaine dernière. Aucune chance.

Créer une entreprise en Suisse

Créer une entreprise en Suisse n’aura jamais été aussi avantageux grâce à l’acceptation (d’un cheveu: 20 000 voix) par les Suisses de la réforme fiscale des entreprises. Cette réforme fera passer l’imposition à hauteur de 60% des dividendes pour les personnes physiques si elles possèdent plus de 10% des parts et 50% des dividendes pour les personnes morales. En outre, la réforme prévoit qu’au moment de la retraite, il y aura allègement de l’imposition si l’entrepreneur retire une partie de la fortune de l’entreprise pour sa retraite. Les héritiers ne seront imposés que s’il revendent les biens de l’entreprise; il n’y a donc pas de droit de succession. Cette réforme des PME devrait faire de la Suisse l’un des pays les plus attractif d’Europe pour la création d’entreprise.

Pour créer une Sàrl en Suisse, il suffit que l’un des associés soit résident en Suisse: “La société à responsabilité limitée (Sàrl), en tant que personne morale, doit pouvoir être représentée par au moins une personne résidant en Suisse. Il peut s’agir du directeur, par exemple. Par conséquent, cette personne doit être titulaire d’une autorisation d’établissement et de travail”. L’apport minimum est de 20 000 CHF dont 1 000 CHF minimum par associé.

Autre avantage à créer sa société en Suisse: en dehors de l’impôt fédéral qui est de 8,5%, le bénéfice d’une source étrangère (exportation en clair) n’est taxé au niveau cantonal et communal que de 4,676%! alors qu’il l’est de 23,38% pour un bénéfice d’une source suisse.

Related Posts with Thumbnails