Tag Archives: horlogerie

Tournevis électrique

5496767027 ec44980fb8 Tournevis électrique

J’ai eu le ma première évaluation concernant mon nouveau travail aujourd’hui et je dépasse ce qu’ils espèrent de moi. Donc tout va bien pour l’instant.
La grande nouvelle du jour concerne mon maniement du tournevis électrique, véritable cauchemar de tout opérateur en horlogerie, s’il doit l’utiliser. On y arrive tout de suite ou il faut plus de temps. Et pour la plupart des gens, il faut cette période de recherche durant laquelle on se met à douter, on raye les vis, ou pire, les autres fournitures et on n’a qu’une envie: fondre en larme ou tout envoyer balader.

Mais pour moi, aujourd’hui a été le jour où j’ai eu le déclic (après des centaines de vis foutues, je dois l’avouer) qui m’a fait comprendre comment visser correctement. J’ai bien pris le temps d’observer pour la n-ième fois mes collègues et j’ai compris le comment du pourquoi. Et ce fut la joie, le bonheur total, la délivrance. Le sourire n’a plus quitté mes lèvres car je savais que dorénavant, je pourrai visser.

L’horlogerie est un métier fabuleux qui me permet presque chaque jour une nouvelle chose, grâce à l’observation justement ou bien l’adaption à une difficulté rencontrée ou bien encore les conseils avisés des “anciens”.

C’est à peine si je me suis rendu compte de l’heure de partir en week-end. Et dire que je suis payé pour faire ce que je fais.

Forte hausse des exportations dans l’horlogerie suisse

Avec une hausse de 32,8% et 1,2 milliard de francs suisses d’exportations pour le mois de mars 2010, l’horlogerie retrouve ses niveaux d’avant la crise. L’Asie tire ce chiffre vers le haut: Hong Kong (premier marché mondial des montres suisse) +67,7% et 89,8% vers le reste de la Chine (qui représente le nouvel eldorado)!
Même les Etats-Unis dont le marché s’était effondré enregistrent un impressionnant +56%, de quoi redonner le moral à la branche qui avait perdu 4 000 emplois.

A l’école d’horlogerie

4445699319 393e7f48c2 A lécole dhorlogerie
On y croise moins d’élèves cette semaine, foire de Bâle oblige.

4446473622 61e35123e9 A lécole dhorlogerie
Les établis y sont propres et l’espace est lumineux.

4445699667 5e2f29a9c1 A lécole dhorlogerie
Nous avons des fournitures de rechange des calibres étudiés, au cas où un ressort de bascule ou une lyre s’envolent lors d’une manipulation (très fréquent au début).

4446473950 f97f44e2de A lécole dhorlogerie
On y apprend aussi à limer des mèches de tournevis et croyez-moi, ce n’est pas aussi simple que cela en a l’air.

4445699937 2c61894791 A lécole dhorlogerie
On est pris en photo par la prof, même si on lui demande de ne pas en prendre une de face…

Horlogerie, le pire semble passé.

La profession annonce la fin des destructions d’emploi sans pour autant s’avancer à un quelconque soupçon d’optimisme même si çà et là on observe quelques frissons de reprise. La tempête semble s’être calmée, on a touché le fond et maintenant on attend de remonter. Mais quel désastre pour l’emploi horloger: en un an, de septembre 2008 à septembre 2009, le taux de chômage des horlogers est passé de 3,4% à 12,7% -en hausse de 259,7% sur un an-, un taux inconnu en Suisse qui vient à peine de franchir au niveau national les 4%.

4081002999 db11c35c52 o Horlogerie, le pire semble passé.

Watchonista, le réseau social de l’horlogerie

S’il est un réseau social qui a attiré mon attention, c’est bien watchonista qui doit être lancé le 29 septembre.  La plate-forme est destinée aux marques qui devront s’acquitter d’un droit pour être présent et qui pourront également vendre leurs produits; elle est également destinée aux particuliers attirés par le monde horloger qui auront tout intérêt à s’y inscrire pour découvrir l’actualité des marques et faire partie d’une communauté.

Le blog de watchonista nous tiendra au courant des dernières avancées.

L’horlogerie suisse connaît la crise

On savait qu’elle toucherait le secteur tant celui-ci dépend du climat économique étranger (95% de la production est exportée). Or, le monde est en crise alors forcément les marques horlogères ne font plus exception (en décembre -12% dans le monde et -24% aux Etats-Unis), et ce malgré une année 2008 record. Zenith, Girard-Perregaux, Ebel ont licencié et le SIHH 2009 (Salon International de la Haute Horlogerie) de Genève, réservé aux professionnels s’est mis au diapason de la morosité actuelle avec moins de fastes.

La crise est toutefois à relativiser: des marques tirent toujours leur épingle du jeu et continuent leur croissance tandis que les chefs d’entreprises se gardent de trop rapidement se séparer d’employés pointus dans leur domaine alors que la reprise pourrait se profiler l’année prochaine peut-être. Qui sait?

Autres gagnants: les écoles d’horlogerie qui ont vu la demande de formation exploser.

pixel Lhorlogerie suisse connaît la crise