Tag Archives: emploi

Pumpkin a un emploi!

Enfin, elle doit encore signer le contrat mais c’est dans la poche. Elle doit commencer dans deux semaines. Il ne nous reste plus qu’à régler quelques petits détails comme trouver quelqu’un pour garder les enfants ou trouver une seconde voiture…car elle travaillera dans le canton de Neuchâtel alors que je travaille dans le canton de Berne.

Je ne vous raconte pas notre journée. Ou plutôt si: nous nous sommes levés à 4 heures du matin avec les enfants car, avec qu’une seule voiture, Pumpkin a du m’accompagner au boulot pour la récupérer, revenir au village, déposer les enfants chez une voisine à 6h45 et foncer pour sa journée d’essai qui commençait à 8h.

Au terme de son essai, elle est allée récupérer les enfants et son mari chéri pour lui annoncer la bonne nouvelle.

A l’essai

Pumpkin sera à l’essai mercredi prochain, juste le jour d’après mon premier jour à mon nouvel emploi. On croise donc tous les doigts pour que les choses se passent au mieux. Je ne vous dit pas les changements dans nos vies si elle décroche un emploi.

Expatriés en Norvège?

Il a fallu que je parle à Pumpkin du dernier classement des pays où il fait le mieux vivre avec la Norvège en grand gagnant (la Suisse se classe en 9 ème position) pour que Pumpkin me bassine avec une envie soudaine d’aller s’y installer.  Elle est sûre d’y trouver un bon emploi, alors qu’elle végète dans un Jura en crise.

Certes, la qualité de vie y est élevée comme ici, les filles y sont jolies, l’éducation y est la meilleure au monde, la retraite y est assurée, on y parle l’anglais sans problème, la nature doit y être magnifique, certes, certes.  Mais je veux rester en Suisse.  D’abord parce que la crise n’est que passagère et je suis persuadé que bientôt reviendront les offres d’emploi par centaines chaque semaine, comme c’était le cas il y a encore deux ans.  En plus j’en ai marre de bouger: c’est le troisième pays dans lequel je vis comme adulte et je n’ai plus le courage de refaire le baluchon que j’ai définitivement posé sur le sol suisse.  En plus ici, on parle un peu près le français, langue qui me convient le mieux et je me vois mal commencer à apprendre le norvégien.  Appelez cette attitude comme vous vous voudrez mais je suis las des changements.

En plus j’ai un emploi dans une branche que j’aime bien, je suis des cours en horlogerie et je n’en suis qu’à ma première année.

La seule solution serait pour Pumpkin de trouver un emploi employant l’anglais, de préférence dans le domaine bancaire (elle était manager dans une banque aux USA) et pas très loin de chez nous.  Si quelqu’un a une info, n’hésitez pas à me contacter.

Calme plat avant la tempête

C’est le calme plat en ce moment chez nous.  Après les quatre jours de congé de Pâques, nous avons repris notre train- train quotidien en attendant le mois prochain.

Pumpkin va commencer doucement, gentillement diraient les Suisses à rechercher un emploi en mai et nous espérons qu’elle ne mettra pas trop longtemps pour trouver.  Pourquoi mai?  Parce que la crêche devrait ouvrir en juin et que nous essayons de synchroniser les deux nécessités.

Donc, si vous avez des tuyaux, nous sommes bien évidemment preneurs.

Pour l’instant Pumpkin me prend le choux à faire la chasse aux “bed bugs”: elle passe l’aspirateur deux fois par jour, nettoie, scrutte les moindres recoins avec le portable (ou plus exactement la lampe de poche intégrée au portable) et peste contre le fait que je me fout royalement de ces petites bébêtes, qu’elles ne m’empêchent pas de dormir, moi.

Related Posts with Thumbnails