Tag Archives: co-axial

L’échappement co-axial

L’un des plus grands horlogers reconnus et capable de monter une montre de A à Z, cadran et boîte comprise est anglais. George Daniels (c’est lui) est l’inventeur de l’échappement co-axial, qui une des plus importantes avancées dans l’horlogerie mécanique.  Il est également l’auteur de nombreux ouvrages de référence, comme “Watchmaking”.

échappement co-axial

En observant un échappement co-axial, on distingue tout de suite une levée de plus par rapport à un échappement ancre suisse. Les levées ont des surfaces de contact plus petites, ce qui évite de devoir les lubrifier. De plus, la roue coaxiale est directement en contact avec une levée du plateau, ce qui réduit les pertes d’énergie. Enfin, la régularité est renforcée par une réduction de l’angle de levée ainsi que le maintien constant de l’amplitude dans le temps.

Découvrons le personnage qui explique (en anglais) la raison d’un autre de ses livres: “The Practical Watch Escapement”.

Dorénavant, lorsque vous verrez une montre Omega, sachez que dans leurs montres mécaniques de qualité, se trouve un échappement co-axial que la marque produit en série depuis 1999, une invention d’un horloger qui a suivi des cours du soir en horlogerie et qui, optimiste en pleine crise de l’horlogerie mécanique dans les années 70, déclare que les montres mécaniques n’ont rien à craindre de part leur qualités:

elles sont historiques, techniques, intellectuelles, esthétiques, utiles et même amusantes

.

Related Posts with Thumbnails