Tag Archives: clavier

Microsoft Confort Curve Keyboard 2000

J’ai cédé. Je n’en pouvais plus de remplacer les piles de mon clavier tous les jours même si je me suis équipé de piles rechargeables.
J’ai donc un nouveau clavier Microsoft que j’ai choisi parce qu’il a un fil, que ses touches sont silencieuses et qu’il a une touche fonctionnelle hyper-pratique: la touche calculatrice qui fait apparaître la fonction sans avoir à passer par menu et patati et patata.
Je dois encore m’habituer à la courbure ergonomique du clavier mais je suis toujours trop vieux pour apprendre à taper sur le qwerty suisse. Je tape donc toujours en azerty.

En revanche je reste favorable au mulot sans queue à la souris sans fil: d’une part parce que c’est très embêtant de la déplacer avec un fil et d’autre part parce qu’elle ne nécessite que de très rares remplacement de pile.

Le nouveau clavier

Le nouveau clavier est en place. Je l’ai acheté au Carrefour de la Chaux-de-Fonds: c’est donc un clavier suisse et sans fil s’il vous plaît! Si vous regardez bien c’est un qwertz avec des touches à tréma, langue allemande oblige. En regardant l’image du carton, j’ai eu la surprise de lire qwerty, le clavier anglo-saxon. Certes, j’ai appris à taper sur qwerty mais je me suis tellement habitué à taper sur clavier français qu’il m’aurait été très pénible de retourner au qwerty, surtout pour les accents.

Le vendeur m’a rassuré en me confirmant que c’était bien un clavier suisse, avec des touches pour les accents et que l’image ne correspondait pas à ce qu’il y avait à l’intérieur. Mais je devais quand même m’adapter à la nouvelle disposition des touches. Faisant contre mauvaise fortune bon cœur, je pris l’objet tant désiré bien décider à m’y habituer au plus tôt.

Quelle ne fut pas ma surprise de constater qu’au final, l’ordinateur a gardé en mémoire la disposition des touches françaises, même en utilisant le clavier suisse. Or, comme je ne regarde jamais les touches lorsque je tape, donc il n’y a plus de problème.

Related Posts with Thumbnails