Fürstentum Liechtenstein

La Fürstentum Liechtenstein ou la Principauté du Liechtenstein est un petit territoire adossé à la Suisse qui possède une union douanière avec la Suisse et qui utilise le franc suisse comme monnaie. Le Rhin forme une frontière naturelle entre les deux pays.

Fürstentum Liechtenstein
Sur les 36000 habitants du pays, 5000 vivent dans la capitale, Vaduz. C’est propre, c’est net mais un peu froid mais rien qui puisse décourager les touristes nombreux touristes japonais en mal d’exotisme centre-européen.

Fürstentum Liechtenstein
En tout cas les enfants ont bien aimé les statues du centre-ville.

Fürstentum Liechtenstein
Ici, ce n’est pas CH mais FL qu’on lit sur les plaques d’immatriculation et maintenant vous savez pourquoi.

Fürstentum Liechtenstein
Le château de Vaduz surplombe la ville. Il est la résidence officielle de la Maison princière liechtensteinoise et ne peut donc pas être visité.

Fürstentum Liechtenstein
Le château a un petit côté bunker.

Les murailles de Carcassonne

Les murailles de Carcassonne
Il me fallait absolument aller voir Carcassonne dont les photos m’ont toujours fait tant rêver. Nous avons donc effectué un petit crochet pour voir la plus grande forteresse d’Europe.

Les murailles de Carcassonne
Les innombrables tours en parfait état donnent un sentiment de puissance.

Les murailles de Carcassonne
Certaines possèdent même des gargouilles.

Les murailles de Carcassonne
D’autres en forme de fer à cheval offrent un côté malouin.

Les murailles de Carcassonne
On se sent vraiment tout petit en pénétrant dans la cité.

Les murailles de Carcassonne
On découvre alors qu’il n’y a pas une mais deux enceintes défensives.

Les murailles de Carcassonne
Et je ne compte même pas le château qui se trouve à l’intérieur et qui est également une fortification se soi.

Les murailles de Carcassonne
En contrebas se trouve l’autre Carcassonne.

Spiez


Spiez se situe sur les rives du lac de Thoune, entre Thoune et Interlaken. Il est connu pour son château.


Ce jour là, nous n’étions que Pumpkin…


…et moi.

Spiez
Les sommets éloignés étaient déjà enneigés.

Spiez

Spiez
Tout comme ceux tout près, juste de l’autre côté du lac.

Spiez
Peut importe lorsque le soleil est de la partie et qu’il sublime les couleurs.

Spiez

Spiez

Spiez
J’ai toujours adoré les clochers pointus de Suisse qui donnent au pays un air si singulier.

Spiez
Les palmiers du débarcadère font penser à une ville du Sud comme Lugano.

Sortie à Thoune (Thun)

Thoune ou Thun est une ville qui se situe au Sud de Berne, aux portes de l’Oberland bernois.

Thoune (Thun)
Arrivés au parking, nous sommes surpris par des places réservées aux femmes.  On compte sur l’esprit chevaleresque des hommes pour leur réserver les places plus facile d’accès.

Thoune (Thun)
Nous traversons un des nombreux ponts qui enjambent l’Aar pour nous rendre au centre ville.

Thoune (Thun)
Le château de Thoune est la première étape de notre visite de la ville.  Il domine majestueusement les hauteurs de la ville.

Thoune (Thun)

Thoune (Thun)

Thoune (Thun)
En bas des marches, on est toujours frais et dispo.

Thoune (Thun)
La montée est plus fastidieuse.

Thoune (Thun)
Le château est malheureusement fermé ce samedi; il ne nous reste plus qu’à redescendre de l’autre côté.

Thoune (Thun)
J’aime bien les vieilles portes. J’imagine comme elles étaient gardées au Moyen-âge.

Thoune (Thun)
La vue des Alpes est magnifique d’en haut.

Thoune (Thun)
Mais ce qui nous intéresse à présent se trouve en contrebas: le lac de Thoune.

Thoune (Thun)

Thoune (Thun)
Nous passons par ce qui semble être un pont de bois.

Thoune (Thun)
Mais qui en fait est une série d’écluses.

Thoune (Thun)

Thoune (Thun)
Beaux rouages…

Thoune (Thun)
Il nous reste encore un peu de temps pour apprécier la promenade au bord de l’eau.  Les terrasses abondent: il s’agit ici de voir et d’être vu.

Thoune (Thun)
Les canards et les cygnes apprécient aussi la température printanière.

Thoune (Thun)

Boudry

Pour se rendre à Boudry, embarquez dans le tram qui se situe sur la place Pury à Neuchâtel.

Boudry

De là, vous longerez en partie le lac. Mais à quoi peut bien penser petit Bonhomme?

Boudry

Arrivé sur place, vous aurez quelques surprises, comme de découvrir la maison natale de Marat, l’ami du peuple. C’est fou le nombre de personnages de la révolution française qui ont un lien ou un autre avec la Suisse.

Boudry

Du pont au centre de la ville, on aperçoit une tour du musée du vin.

Boudry
Boudry

Encore quelques pas et voici la maison natale d’un autre personnage, Philippe Suchard. Mais pour celui-ci, la surprise est moindre étant donné que je savais déjà qu’il avait ouvert sa boutique à Neuchâtel.

Boudry
Boudry

On monte vers le château qui est aussi un musée du vin.

Boudry
Boudry

Mais ce que les enfants ont préféré, c’est quand même la rencontre inattendue avec ce cheval qui a glissé sa tête par la fenêtre et qui a henni pour attirer leur attention.

Boudry

Moi, je suis toujours surpris par ce genre de trucs: le paysan du coin vend ses pommes de terre. Donc vous vous servez et vous déposez l’argent. Un self, quoi…

Boudry

Il faisait tellement chaud aujourd’hui dans le bas qu’on s’est fréquemment arrêtés aux fontaines.

Boudry

Yverdon-les-Bains

Yverdon-les-Bains se trouve à la pointe Sud du lac de Neuchâtel. Bien que nous y soyons passés plusieurs fois par cette ville en voiture ou en train, nous ne nous y sommes jamais arrêté; alors rien de plus naturel que nous comblions cette lacune.

Yverdon-les-Bains
A la sortie de la gare, on est impressionné par la verdure environnante et par les fontaines.

Yverdon-les-Bains
On dirait le Sud…

Yverdon-les-Bains
Direction le centre ville: nous devons nous restaurer et faire quelques courses car il n’y a pas de magasin digne de ce nom dans notre village et sans voiture…

Yverdon-les-Bains
De la terrasse du centre commercial Bel-Air, on aperçoit la porte qui nous mènera vers le centre-ville.

Yverdon-les-Bains
Chouette, une zone piétonne inondée de soleil.

Yverdon-les-Bains
Il fait tellement chaud que nous devons rester en T-shirt, chose dont nous n’avons plus vraiment l’habitude dans les Franches.

Yverdon-les-Bains
La foule du samedi après-midi est présente, comme dans tout centre-ville.

Yverdon-les-Bains
Le château d’Yverdon-les-Bains, propriété de la ville, se dresse en plein centre.

Yverdon-les-Bains
Les terrasses sont sorties.

Yverdon-les-Bains

Yverdon-les-Bains
Un petit canal qui s’en va directement vers le lac.

Yverdon-les-Bains
Du lilas! Je vous laisse sentir.

Yverdon-les-Bains
Nous avons eu des difficultés pour trouver la direction du lac mais grâce à mon spectaculaire sens de l’orientation, nous avons retrouvé notre chemin. Ici, le Théâtre Benno Besson.

Yverdon-les-Bains
Le slogan “la classe jaune” s’applique à la poste dont j’ai déjà vanté les mérites de service public du fait de leur vocation à desservir des lieux isolés mais malheureusement, cette réputation est en train d’être mis à mal par le projet de supprimer 420 postes de proximité dans toute la Suisse à cause de la prochaine fin du monopole postal.
J’y consacrerai un billet.

Yverdon-les-Bains
Le canal qui mène vers le lac est pittoresque.

Yverdon-les-Bains
Un peintre impressionniste y trouverait son bonheur.

Yverdon-les-Bains
Enfin le lac!

Yverdon-les-Bains
Que peut-elle donc voir au loin?

Yverdon-les-Bains
Nous avons traversé une brocante sur le chemin du retour.

Yverdon-les-Bains
Yverdon-les-Bains
La statue de Johann Heinrich Pestalozzi, célèbre pédagogue suisse qui a donné son nom à la Fondation des villages d’enfants Pestalozzi.

Yverdon-les-Bains
Vous vous efforcez d’expliquer que la Suisse n’est pas un paradis fiscal mais les réputations ont la vie dure. :-)

Avenches

Avenches est une petite ville d’environ 3000 habitants située dans le canton de Vaud près du lac de Morat.  Son château domine la citée du haut de la colline.

Avenches

Avenches

Avenches

Avenches

Avenches
L’église, comme le centre ville on gardé un charme médiéval.

 

Avenches

Avenches

Avenches
N’oublions pas qu’on est en Suisse.

 

Avenches
Les avantages de ce bar ont le mérite d’être clairs.

 

Avenches
La cité médiévale est de forme ovale avec de nombreuses maisons accolées.

 

Avenches

Avenches
On ne peut rien contre la logique du commerce.

 

Avenches
A l’époque romaine, la ville s’appelait Aventicum.  Elle était la capitale romaine des Helvètes.

 

Avenches
L’amphithéâtre d’Avenches qui pouvait accueillir plusieurs milliers de spectateurs.

 

Avenches

Avenches

Avenches
Le temple de la Grange-des-Dîmes.

 

Avenches
Non loin de l’amphithéâtre se trouve le Cigognier, un immense temple de style romain dont une des huit colonnes de l’entrée subsite (photo ci-dessous).  Je vous assure qu’on se sent humble à côté d’un tel monument.  Il devait être destiné au culte de l’empereur comme l’atteste la découverte d’un buste en or de Marc Aurèle.

 

 Avenches

 

Avenches
Le théâtre d’Aventicum

 

Avenches

Gruyères et gruyère

Gruyères
Gruyères

Nous sommes allés à Gruyères, une commune du district de Gruyère dans le canton de Fribourg.  La petite ville est célèbre pour son château de Gruyères, qui avait abrité en son temps des comtes  qui jouissaient d’une certaine indépendance.

Gruyères
Gruyères

Le mot “Gruyères” vient du symbole que s’étaient choisis les comtes: la grue.

Gruyères
Gruyères

Vous pouvez une fois sur place vous restaurer à la maison du gruyère juste en face de la gare; les plats et le service sont à la hauteur.

H.R. Giger
H.R. Giger

Le château abrite un musée et un bar consacrés aux oeuvres du Suisse Hans Ruedi Giger, le père de la bête Alien.

Morat

Sur une suggestion de Dr. Caso, nous sommes allés à Morat (Murten en allemand) en ce dimanche gris. Nous sommes déjà passé auparavant par la ville en train mais comme par l’autoroute, si on ne s’arrête pas pour découvrir une ville, on en a généralement une fausse idée.

La ville est l’une des mieux conservée qu’il m’ait été donné de visiter en Suisse. Petite, elle se situe dans le canton de Fribourg, à la limite linguistique entre le français et l’allemand. La ville est en fait officiellement bilingue avec une large prédominance alémanique.

Morat a son château qui a une fonction de préfecture pour le district du lac. Comme toujours, les volets et la porte son au couleurs du canton. La cour intérieure est harmonieuse et colorée.

En sortant du château, vous accédez directement à la vieille ville.

Des fleurs et des fontaines partout et parfois les deux en même temps.

Des drapeaux de toutes tailles et de toutes couleurs.

Au fond de la rue principale se trouve la porte de Berne. La ville rappelle d’ailleurs un petit Berne en miniature avec ses arcades et sa porte.

La vieille ville est fortifiée avec des murs en excellent état.

Notez l’étrange étoile de David sur le toit de l’église.

Des murs on peut apercevoir le lac qui porte le nom de la ville. C’est le plus petit lac des trois lac que sont Morat, Neuchâtel et Bienne. Ils sont tous reliés.

Des toits et des cheminées.

Une vue du château.

Que les gens étaient petits à l’époque, en témoigne cette porte qui a gardé les dimensions ces temps.

Outre ses fortifications, Morat possède un autre trésor: son port.

Calme et pleine de verdure, la ballade le long du lac rappelle celle que l’on peut voir à Neuchâtel ou à Lausanne. On y a vu l'”Orange boat”, celui même qu’on a vu à Neuchâtel vers où il doit faire la navette.

Un vrai paradis reposant.

Mon fils et moi au fond.

Related Posts with Thumbnails