Tag Archives: affiche

Les corbeaux noirs de l’UDC

L’UDC remet ça après sa dernière campagne avec une affiche représentant des corbeaux noirs prêts à s’en prendre à la Suisse, allégorie douteuse pour la Bulgarie et la Roumanie pour la votation du 8 février prochain.  Le parti se prononce décidément contre la reconduction de l’accord sur la libre circulation des personnes avec l’Union européenne et son extension à la Roumanie et à la Bulgarie.

affiche les corbeaux noirs de l'UDC
affiche des corbeaux noirs de l'UDC

La libre circulation est très bénéfique pour la Suisse car la majorité de ceux qui s’installent en provenance de l’UE sont ou bien très qualifiés, ou bien prêt à investir dans le pays. Pour ce qui est de la Bulgarie ou de la Roumanie, c’est une nouvelle version du plombier polonais: je pense donc que l’extension aurait un impact limité.
En revanche, je pense qu’en ces temps d’incertitude économique, le nom risque de l’emporter justement pour des craintes économiques. L’argument de l’UDC risque donc de faire mouche.
Même si je n’ai pas le droit de voter, mon coeur balance car je n’aime pas les menaces sous-jacentes de l’UE quant au résultat du vote car je considère l’UE comme une entité anti-démocratique, limite dictatoriale: voyez comme elle a fait fi du résultat du référendum en France en passant en force par le parlement ou bien comme pour le référendum en Irlande en choisissant de faire revoter les Irlandais (tant que le résultat ne leur convient pas).
Juste pour montrer à l’UE qu’en Suisse, le peuple ne se laisse pas dicter son vote, il ne me déplairait pas que le non l’emporte. D’un autre côté, la raison économique voudrait que le oui l’emporte. Je ne sais pas, je ne sais pas…

L’UDC et la naturalisation

L’UDC refait parler d’elle par le biais d’une nouvelle image visible dans n’importe quel journal gratuit ces temps-ci.

Le1er juin 2008, le peuple suisse est invité à se prononcer sur l’initiative (UDC) “pour des naturalisations démocratiques“. Si elle passe, l’octroi de la nationalité se ferait sur vote, comme ce fut le cas dans certaines communes avant 2003, date à laquelle le Tribunal fédéral avait banni cette procédure, la jugeant discriminatoire.

A mon avis, même si le recours au vote peut apparaitre démocratique, le peuple ne peut pas se substituer à la loi quant au statut d’une personne; nous n’en sommes plus au temps des esclaves lorsque quelques individus décidaient souverainement du sort d’un être humain. Et sur quel critère d’ailleurs, sinon sur la couleur de la peau, la religion ou le pays d’origine? Remarquez au passage les mains plus ou moins basanées de l’affiche… A l’époque, ce sont les décisions iniques d’une commune alémanique qui avait mis le feu aux poudres, car les personnes originaires des Balkans étaient systématiquement écartées.

Le bouc (émissaire) et les moutons de monsieur Blocher

L’UDC (Union Démocratique du Centre) est un parti politique suisse qui porte bien mal son nom. Il se situe plus de droite conservatrice et libérale et compte deux conseillers fédéraux. L’un d’eux, Christoph Blocher représente l’aile dure du parti qui crée en ce moment une polémique en Suisse.

La polémique est venue plus exactement d’une affiche illustrant l’idée de l’UDC d’expulser les étrangers criminels. Sans discuter du fond, on peut se poser la question de la forme. Premièrement, les gens sont représentés sous forme de moutons, ce qui n’est pas vraiment judicieux comme symbole animalier. Ensuite, l’étranger est un mouton forcément noir tandis que ceux qui restent en Suisse sont forcément blanc. Enfin, la campagne s’appuie sur des chiffres accusant les étrangers d’être à l’origine de la majeure partie des crimes du pays. La symbolique est au mieux maladroite mais il est à parier que ce parti force le trait de manière intentionnelle. D’où l’accusation de racisme.

affiche UDC

La réaction ne s’est pas fait attendre, comme cette affiche qui montre les moutons expulsant l’UDC de Suisse…

anti UDC

… ou celle-ci dont Blocher fait les frais.

anti udc

L’UDC persiste pourtant et signe même des jeux en ligne mettant en scène son porte-bonheur, le bouc Zottel dont le rôle est de monter la garde contre les vilains moutons noirs essayant d’entrer en Suisse et qui sont parfois pour cela introduits par bus entiers grâce à la complicité des verts, du moins c’est le nom du parti qui est inscrit sur les bus.

J’ai essayé de jouer à ce jeu abject mais il faut tout d’abord répondre à une question pour y accéder, histoire d'”éduquer”le joueur. La “bonne” réponse est bien sûr la plus défavorable aux étrangers. Il faut croire que je n’ai rien compris à ce jeu car j’ai laissé passé tous les moutons noirs et cogné tous les moutons blancs, enfin les quatre premiers, ce qui m’a valu un bruit désagréable à chaque fois et une conclusion couperet: avec moi la Suisse est foutue!

Related Posts with Thumbnails