Dans deux mois

Dans deux mois nous devrions repasser la frontière. Ce n’est qu’en étant officiellement enregistré en France que je pourrais demander mon permis G après avoir rendu mon permis C. J’ai annulé nos vacances en Croatie juste pour pouvoir bouger.

Je suis déjà passé aux deux douanes pour leur demander ce qu’il fallait que je fasse et pour les deux cela se résume en gros à faire une liste de tous nos biens et de nous présenter à chaque fois auprès d’eux. Nous avons également pris contact avec l’école en France pour y pré-inscrire les enfants qui sauterons chacun une à deux classes par rapport à la Suisse.

Nous sommes dans le même temps en recherche active d’un bon constructeur pour la maison mais c’est déjà une autre histoire.

Première rencontre

Joliejulie a été cherchée en France avec un jour d’avance juste après mon test de pivotage de ce matin, histoire. Nous l’avons dédouannée pour 8 % de son prix, taxe qui nous sera envoyée par facture. La première rencontre était donc très attendue entre Heidi et Joliejulie. Nous avons donc pris bien soin d’immortaliser ce moment important.
Joliejulie est très curieuse de son nouvel environnement alors que Heidi est encore très circonspecte et ne s’approche que très prudemment.¨


Joliejulie

Joliejulie

Emmie sera irremplaçable mais la peine ne pourra diminuer que si un nouveau compagnon se joint à notre famille. Je vous présente donc Joliejulie. C’est un Maine coon d’à peine un mois que nous avons réservé en France parce qu’en Suisse, ces chats coûtent la peau des fesses. Ils comptent parmi les plus grands chats du monde.
Elle sera disponible le 13 avril. Nous avons hâte de la chercher. Pour nous faire patienter, l’éleveuse nous a envoyé une petite vidéo.


joliejulie par vilay

Je pivote

je pivote

Les cours se suivent et se ressemblent. Je pivote en ce moment ou tout du moins j’essaye en me disant qu’il ne me reste plus qu’un an avant le diplôme. Il est vrai que toute la classe commence à trouver le temps long à sacrifier tant de temps de loisir même si nous avons tous signé pour en baver. Mais quand même, si on y pense, on se paye de l’horlogerie six jours sur sept avec parfois des amplitudes horaires journalières de quinze heures.

Vivement la mer, la plage et le soleil.

Blog d'un Français de retour en France après deux expatriations