Category Archives: Economie

Un oeil sur la planète – Le miracle Suisse

J’ai regardé l’émission un œil sur la planète avant hier. Le thème de l’émission était la Suisse et particulièrement son extraordinaire performance qui a étonné les journalistes français.

Contrairement à ce qui est rabâché dans certains pays, on y apprend
-qu’il n’est pas nécessaire de faire parti de l’Union européenne pour être performant dans un univers mondialisé
-que l’on peut concilier hauts salaires avec compétitivité
-que l’on peut bosser 40 heures et plus par semaine et quand même avoir un taux de chômage à 3%
-que l’on peut laisser le peuple décider réellement et avoir le dernier mot sans que les représentants ne passent par la voie parlementaire pour défaire ce que le peuple a décidé.

Baisse du chômage en Suisse

Alors que le chômage touche durement les pays de l’Union européenne, le chômage a baissé en Suisse pour le troisième mois consécutif pour se situer à 3,1%, (-0,1% par rapport à mars). Dans notre canton, le canton de Berne, il se situe à 2,3% (-0,1%), autant dire le plein emploi.

Retour sur le miracle économique suisse sur mise au point…

…et sur infrarouge.

Méthodes de gangsters à Chypre

Je n’arrête pas de dénoncer le fait que les institutions de l’Union européenne sont dictatoriales mais maintenant nous découvrons qu’elles ont carrément des méthodes de gangsters avec la taxation d’office des comptes bancaires à Chypre. Cette île n’est pas la seule à être en difficulté: une demi-douzaine de pays de la zone euro n’arriveront pas à rembourser leurs dettes et en arriveront inévitablement à ces méthodes lamentables. Encore que d’ici là l’euro sera passé à la trappe.

Je conseille donc à ceux qui habitent dans la zone euro d’ouvrir un compte en Suisse car ici au moins, l’impôt doit être approuvé par le peuple. Pour ma part, je ne laisserai pas un kopeck sur mon compte français. Et dire que la guichetière de la poste en France m’a proposé des opérations financières pas plus tard que la semaine dernière. Aucune chance.

La Suisse est un îlot

La Suisse est un îlot de prospérité au milieu de pays de l’Union européenne qui s’enfoncent dans la pauvreté et le marasme. Bien sûr, il y a également des licenciements ici mais rien de comparable avec le reste de l’Europe. Comme quoi, on peut très bien avoir une monnaie propre, une indépendance politique et financière et pourtant envisager d’augmenter le commerce avec la Chine et être le pays le plus compétitif au monde.
Notre ministre de l’économie doit être un des seul au monde à pouvoir affirmer être fier d’être le ministre de 3,4% de chômage.

L’assurance maladie du frontalier au 1er juin 2014

Le 1er juin 2014, les frontaliers français qui travaillent en Suisse perdront le libre choix en matière d’assurance maladie. En effet, ils sont libres de choisir soit régime fédéral d’assurance maladie (LAMal), soit régime général de sécurité sociale (CMU) ou soit encore une assurance privée. Cette dernière option est choisie par 90% des 140 000 frontaliers car beaucoup moins chère que les deux autres.

Mais voilà que le gouvernement envisage, pour réduire le trou abyssal de la sécu, de rendre obligatoire le système de la CMU, faisant ainsi disparaitre le droit d’option d’un trait de plume. Ce sont ainsi 400 à 500 millions d’euros que ce gouvernement s’apprête à ponctionner le long d’une frontière qui va de Bâle à Genève. Pas étonnant donc que la nouvelle terrorise les principaux concernés qui verront leur cotisation tripler (CMU+complémentaire). Sachant que le taux d’imposition est de 8%, la formule exacte est: (Revenu de référence fiscal-9356 euros)*8%. Et comme vous ne serez couvert qu’à 70%, ajoutez une complémentaire! J’ai fait le calcul de tête pour notre famille: cette option reviendrait plus cher que ce que nous payons actuellement en Suisse.

Je vous laisse imaginer les premières réactions de frontaliers qui se sont endettés pour acheter un bien immobilier et qui du jour au lendemain se retrouveraient sur le fil du rasoir. Les plus chanceux verraient pour le moins une baisse énorme de leur pouvoir d’achat qui ne manquerait pas d’avoir un impact sur toute la zone frontalière. Fermeture de commerces, licenciement dans des cabinets d’assurance, effondrement du prix de l’immobilier sans compter l’incapacité d’accueillir un afflux dans les structures médicales frontalières françaises, car il serait bien sûr impossible de consulter en Suisse dans ces conditions.

Sans compter les nombreux frontaliers qui déjà envisagent de s’installer en Suisse…

Il reste donc un peu plus d’un an pour essayer d’éviter la catastrophe; déjà une pétition regroupant 33 000 signatures de frontaliers a été remise le 26 juin dernier au préfet de Haute-Savoie pour le président banal. La mobilisation a déjà donné des résultats: alors que le 20 septembre 2012 le ministre du Budget envisageait de faire passer la réforme dès le 1er janvier 2013, il a dû faire marche arrière. Pour l’heure, la date, le 1er juin 2014 et le taux, 8% semblent confirmés.

Alors, Frontaliers Ou Bien? Trois associations de travailleurs frontaliers exerçant en Suisse se sont regroupées sous ce nom et mobilisent leurs troupes. Une pétition circule en ligne pour le maintien du libre choix d’assurance maladie pour les frontaliers.

La Suisse est championne du monde de l’inovation

Selon l’Institut européen d’administration des affaires (INSEAD) et l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), la Suisse se classe première mondiale en matière d’inovation. Elle se classe première pour la compétitivité également.

Voici les dix premiers pays:

1.Suisse
2.Suède
3.Singapour
4.Finlande
5.Royaume-Uni
6.Pays-Bas
7.Danemark
8.Hong Kong
9.Irlande
10.Etats-Unis

Le classement complet.

Sortir de l’euro

Le système financier européen est en train d’exploser. L’euro est en train d’exploser et ce ne sont pas les n-ième réunions européennes soit-disant destinées à sauver la zone euro qui y pourront faire quelque chose.
C’est le tour de Chypre, de l’Espagne qui demandent de l’aide. Des banques espagnoles et françaises sont dégradées, c’est à dire ruinées. Avez-vous remarqué que le montant des retraits dans les banques sont maintenant limitées en France?
Il sera donc temps, le moment venu de revenir à une monnaie nationale avec une garantie basée sur l’or. Un retour au franc-or. Serrez les dents car les temps à venir vont être terribles.

La fin de l’euro (suite)

Si on commence à évoquer le délitement de l’euro dans les émissions économiques, on n’est plus loin du résultat.
Les européistes en sont réduits à utiliser un amalgame entre l’idée (bénéfique) de la sortie de l’euro et l’extrême droite. Mais il devient de plus en plus évident que la situation n’est plus tenable pour la plupart des pays de la zone euro. Espérons qu’on n’attende pas qu’il ne soit trop tard pour la France et qu’on reprenne notre indépendance économique.
En tout cas je me rend compte que François Asselineau sait de quoi il parle.

Saab, c’est fini

On y avait cru jusqu’au bout mais Saab vient de mettre définitivement la clé sous la porte. C’est en parti la faute de GM donc, comme des centaines de milliers de fans de la marque suédoise, j’ai envie de pousser un “fuck you GM” libératoire.
Tout au moins ai-je une voiture de collection maintenant; on se console comme on peut. S’il nous est possible, on s’offrira une des dernières nouvelles.