Parfum de liberté

Renoncer à sa nationalité américaine a été dur pour Pumpkin. Ce soir nous sommes allés ouvrir un compte commun dans une banque qui nous avait refusé cette ouverture il y a un an, parce que Pumpkin était encore citoyenne des Etats-Unis. Ce ne fut qu’une formalité ce soir.
En sortant de banque, nous avons profité de la douceur de l’air et d’un nouveau parfum de liberté.

Related Posts with Thumbnails

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *