La petite fugueuse

La petite fugueuse
La petite fugueuse trois minutes après les retrouvailles.

Nous ne l’avons plus vu depuis trois jours. Bien sûr, Emmy était déjà partie aussi longtemps une fois, mais à l’époque, c’était sa première sortie hors de notre appartement.
Cette fois, nous étions très inquiets. La nouvelle voisine nous avait affirmé qu’elle s’était dirigée vers l’école du village. Nous y sommes donc passés mais sans succès.

Ce soir, en désespoir de cause, j’ai fait un tour avec les filles à l’autre bout du village, pour voir si le chat ne s’était pas aventuré vers notre ancien appartement qui se trouve à 500 mètres à vol d’oiseau.

Nous fumes donc très heureux de la retrouver sur le bord de la fenêtre de notre ancien appartement.

le jardin
Mais pourquoi donc ne peut-elle pas rester sagement dans le nouveau jardin?

Related Posts with Thumbnails

6 thoughts on “La petite fugueuse”

  1. Les chats sont hyper territoriaux! Il faut la laisser enfermée pendant une semaine dans votre nouvel appartment et ensuite la laisser sortir seulement quelques minutes à la fois les premières fois, parce que pour elle, vous habitez toujours dans votre ancienne maison! Un des chats de mon enfance a fait plus de 50 kilomètres pour retrouver notre ancien appartement après un déménagement où on l’avait laissé sortir trop tôt!

    1. Fichtre, 50 kms. A ce niveau là, c’est une histoire de repérage aux étoiles ou de magnétisme terrestre.

  2. Incroyable !
    Jusqu’à présent , j’ avais du mal à croire ce genre de récits mais je vois que j’ai eu tort .

    1. Ouais, moi qui pensait que la mienne a réalisé un exploit en retrouvant l’ancien appart à l’autre bout du village.

  3. Je comprend maintenant pourquoi vous avez re-déménagé, ce jardin à l’air magnifique (et ça doit être tellement agréable pour les enfants!).

    1. Hélas, le jardin est le pré carré de la propriétaire qui habite dans la même maison. Nous avons cependant le balcon au rez de chaussé qui nous permettra de profiter de la sérénité de ce jardin.
      Il nous permet de voir les chats piquer un petit roupillon sous les bosquets, d’entendre les abeilles qui virevoltent au dessus de nos têtes attirées par la plante grimpante et, quand il pleut, les escargots remontent le long des bords du balcon.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *