Union Populaire Républicaine

L’idée d’indépendance nationale n’est pas morte. Au fil des ans, le sentiment propre et la réflexion m’ont conduit à la conclusion que l’union européenne n’est qu’une gigantesque fumisterie qui se fait au détriment des peuples, malgré eux.
.
Il n’est de pire aveugle que celui qui ne veut voir or, bon nombre de Français ont de la peine à ouvrir les yeux sur la réalité et acceptent le renoncement à la prise de décision, bref à la responsabilité de son avenir. Bien peu mesurent les ravages d’une monnaie commune qui, malgré le bon sens, est utilisée par des pays dont les buts économiques et les moyens économiques sont si différents.

A l’heure d’Internet, il est possible de contourner le mur de l’indifférence et du mépris. Pour ma part, j’ai découvert récemment l’Union Populaire Républicaine, un petit parti créé par François Asselineau. Le parti est ostracisé par les médias traditionnels et n’a que peu de visibilité hors Internet.

J’ai donc décidé de donner un petit coup de pouce.

Au consulat de France à Zurich

Consulat de France à Zurich

Nous y sommes arrivés en avance de peur d’être pris dans les embouteillages sur l’autoroute. Pumpkin a donc subit une série de questions destinées à évaluer sa capacité à intégré la communauté française. Son français est bon malgré un fort accent mais cela n’a pas dérangé la fonctionnaire chargée de l’évaluer.

Celle-ci a été très avenante et nous a confié qu’à son niveau elle ne voyait aucune objection à sa demande de naturalisation. Pumpkin a signé une charte et elle a reçu un récépissé signé et “marianné” qui indique la date officielle à partir de laquelle la demande court. Le dossier va donc être transmis en France pour examen et pour approbation. Du moins on l’espère…

Rendez-vous au consulat

Le simple fait d’expliquer notre volonté de nous installer en France l’année prochaine a certainement joué en notre faveur pour un petit coup de pouce: notre dossier a donc été examiné et rendez-vous a été pris au consulat de Zurich dans deux semaines.

Vous n’imaginez pas les tours d’équilibriste auxquels nous nous livrons entre la recherche de terrain, la réflexion sur le financement et le temps nécessaire pour que Pumpkin devienne Française. Tout tourne dans nos têtes.

Mais voilà donc que le premier maillon de la chaîne se met en place. Croisons les doigts.

Related Posts with Thumbnails