Papillon des gaz

Le verdict est tombé, le garagiste a constaté une défaillance au niveau du papillon des gaz sur la Saab.  Le dépanneur avait décelé avec son ordinateur qu’il y avait un problème mais sans plus.  Tout juste me confiait-il que les Saab tombaient rarement en panne.  C’est bien ma chance.

Dans tous les cas, la facture est salée et comme d’habitude, la garantie ne couvre rien et cette histoire va plomber nos finances pour le reste du mois.

Autre mauvaise nouvelle, l’enregistrement au registre des Français à l’étranger prendra au moins deux mois, or cette étape est nécessaire pour la naturalisation de Pumpkin.

Au moins avons-nous choisi notre village français entre une demi-douzaine.  Il est petit mais dégagé, en pleine croissance et le prix du terrain est correct, loin des extrêmes ridicules comme à Villers-le-Lac.  Le terrain sera viabilisé cet automne et n’est pas encore en vente officiellement mais nous avons déjà pris une option pour l’un d’eux.

Related Posts with Thumbnails

9 thoughts on “Papillon des gaz”

  1. Pour la Saab c’est bien dommage car c’est vrai qu’elle ne tombe pas souvent en panne 🙂

    “Autre mauvaise nouvelle, l’enregistrement au registre des Français à l’étranger prendra au moins deux mois” Je suis en attente depuis plus de 2 mois et pourtant ce n’est qu’une mise à jour de mon statut, que de soucis simplement pour un passeport qui ne m’est pas franchement utile sauf pour ne pas dire que je suis Suisse dans les pays ou il faut marchander^^

    Villers-le-Lac… Non seulement le prix du terrain est trop haut mais c’est de plus une vrai ville dortoir ou il ne s’y passe… ben franchement rien, donc à éviter^^

    1. [mode ironique ON] pas d’accord, à Villers-le-Lac, il y a une très bonne boulangerie, tenu par un M.O.F
      [mode ironique OFF]
      C’est vrai que à part cela, il y a rien dans cette ville 🙁

      1. Entièrement d’accord pour la boulangerie du centre, celle qui se trouve sur la route principale.

        Ben sinon comme activité il y a les Bâteau-Mouche sur le doubs 🙂 Bon, c’est à faire une fois dans sa vie tout de même^^

      2. Ha, il est à Villers? Je le cherchais car je savais qu’il y en avait un dans le val de Morteau mais je ne savais pas exactement où.

    2. Pareil pour un couple d’amis (Franco-Suisse, je précise) installés dans le “74”, ils s’y retrouvent financièrement, mais s’ emm….. royalement au point de squatter les beaux-parents quasi chaque week-end (Lausanne).

  2. C’est un peu le problème des voitures d’occasion, même quand ce sont de bons modèles. Il faut avoir beaucoup de chance pour en pas avoir de pépin grave.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *