Casse-tête

terrain à vendre

Ce n’est pas facile de trouver son nouveau bonheur de l’autre côté de la frontière. Chaque samedi, nous passons en France à la recherche d’un terrain pour construire notre nouvelle maison. Nous devons tenir compte d’un certain nombre de critères comme la présence d’un service périscolaire dans la commune le village, la croissance démographique, l’exposition, la vue, le prix, le temps de trajet et j’en passe.

La photo du dessus est une possibilité qu’on étudie. Si on construit. En effet, nous avons vu une première banque qui nous a donné une fourchette mais des indices nous disent que la fourchette a été largement sous-estimée. Nous avons rendez-vous avec une autre banque pour une autre estimation. C’est long car il faut à chaque fois attendre une semaine étant donné que je ne peux vraiment pas me libérer en semaine.

Nous avons également rendez-vous avec des constructeurs en fin de mois prochain (à la saint glinglin) pour voir comment notre projet peut prendre forme. Nous voulons une maison en bois du genre chalet mais nous hésitons entre des murs ossature bois et des murs bois massif MHM (Massiv-Holz-Mauer), une invention allemande comme son nom l’indique.

Nous profitons de nos pérégrinations dans le département du Doubs pour faire nos courses et, de toute évidences nous ne sommes pas les seuls: dans la grande surface où nous nous sommes arrêtés, plus de la moitié des voitures étaient immatriculées en Suisse. C’était amusant de voir tous ces clients amener leurs sacs coop, migros ou denner avec eux pour les remplir de produits intermarché. Malgré la baisse du franc ces derniers jours, il est toujours très avantageux de remplir son caddie en France.

Autre économie non négligeable: j’ai fait vidanger les deux voitures chez norauto, ce qui m’a permis d’économiser 50% du prix par rapport à la Suisse. Qui dit mieux?

Related Posts with Thumbnails

6 thoughts on “Casse-tête”

  1. En tout cas il vous faut être sur de votre coup pour la construction et si possible regrouper au maximum les entreprises… Sinon vous allez courir de l’une à l’autre… Un membre de ma famille à fait le même choix que vous il y a plusieurs année… Sa maison n’est toujours pas prête (il peut y vivre mais rien n’est terminée) et il court après les entrepreneurs.

    Mais en tout cas le coin à l’ait sympathique et une vue relativement dégagée.

    Bonne continuation.

    1. On hésite sur le lieu, c’est terrible. La zone frontalière est très chère en ce qui concerne le terrain et malgré tout, il semblerait que les lots se vendent comme des petits pains.

  2. C’est un très beau projet !

    Si j’ai un conseil à vous donner, et pour éviter la situation que décrit Swiss-Think, ayez recours à un maitre d’oeuvre, un architecte DPLG pour suivre tout votre projet. Déjà, il pourra vous proposer des choses que vous n’imaginiez pas pour votre maison. Surtout, c’est lui qui se chargera de trouver les entreprises, qui négociera les devis, qui rappelera à l’ordre les entreprises au besoin et qui surtout surveillera l’ensemble de la construction grâce à son expertise. Vous n’aurez qu’un seul interlocuteur et c’est bien plus simple… Un contrat vous liera et c’est assez rassurant.
    Le coût que cela représente (10 à 12 % du montant des travaux) est largement compensé par la tranquillité d’esprit, la négociation avertie sur les devis et le fait qu’il cherche à tenir les délais au maximum.

    Il faut bien le choisir, et établir une relation de confiance, mais à mon sens cela vaut largement l’investissement. Nous en avons choisi un pour la rénovation de notre maison en Bourgogne et c’est sans regret. Il connait les bonnes entreprises, est en lien continuel avec elles, est vraiment à notre écoute, et le plan de rénovation qu’il nous a proposé dépasse largement ce que l’on avait imaginé. On aurait presque envie de le payer plus. 🙂

    1. Bigre! Si ses honoraires représentent 10 à 12% des travaux, c’est déjà une sacrée somme. Mais merci du conseil, on va y réfléchir.

      1. En effet, ça peut faire peur. Mais il connaît le métier, voit d’emblée les devis trop gonflés et les points de négociation. Et pour nous, les délais seront tenus car il programme l’intervention des entreprises. Comme les entreprises ont intérêt à garder de bons rapports avec l’architecte pour les futurs contrats… ça suit.

        Le prix comprend : Diagnostic préliminaire et esquisses (plans du projet -> plusieurs propositions), établissement du permis de construire, consultation des entreprises, demandes de devis, négociations, puis suivi hebdomadaire du chantier.

        Pour nous qui ne connaissions rien en bâtiment et n’étions pas souvent sur place il était important d’avoir un intermédiaire de confiance. Je pense très sincèrement qu’il nous fait faire des économies, en plus de la créativité qu’il apporte. A mon sens, c’est inutile dans votre cas, si tu peux vérifier chaque point des devis, venir très souvent sur place et surveiller le travail des entreprises.

        Mais tu peux demander rendez-vous avec des architectes pour parler de votre projet. C’est sans engagement, et tu peux sentir le truc, voir si ça t’apporte quelque chose. C’est un bon moyen pour avoir quelques conseils gratuits :-p. Nous en avions consulté plusieurs, tous étaient venus sur place.

  3. Nous allons en consulter plusieurs, mais le processus est long, comme pour tout le reste d’ailleurs car nous ne pouvons agir que le week-end, ce qui nous ralentit énormément.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *