Troisième année

J’ai assisté hier à la remise des certificats qui clôture chaque année passée à l’école d’horlogerie. Je passe donc en troisième année mais, comme l’année dernière, j’arrive second de ma classe, distancé sur l’épreuve pratique. Vous pensez bien que l’affaire m’a perturbé et que je me suis repassé le film mentalement pour essayer de voir où j’ai pu pêcher et figurer vous que je crois savoir, ce qui me rend encore plus en colère contre moi-même.

Finalement, je mérite ma place de Poulidor.

Related Posts with Thumbnails

12 thoughts on “Troisième année”

  1. Ben dis donc, tu es exigeant envers toi-même… 2ème, c’est quand-même magnifique ! Bon, je te le concède, on a tjs envie de faire mieux, de débusquer la faute commise, et avoir un 1er devant, c’est comme le lièvre dans une course, ça oblige à se surpasser. Pas mal, finalement…
    Félicitations !

  2. Félicitations!

    Le fait de terminer 2ème peut être rageant effectivement, surtout si c’est pour pas grand chose.

    Mais tout de même, 2ème c’est excellent! Bonne chance pour la 3ème et j’imagine dernière année

  3. Bravo Vilay
    Seconde ou premiere place, je comprends le desir d’etre le premier, mais 6 années d’etudes, qui ont l’air brillantes, quand on a boulot et enfants, rien que cela, je te tire mon chapeau.

  4. Félicitations pour ta réussite! Selon moi, être second d’une promotion c’est déjà super, il suffit de penser à tous ceux qui sont derrière.

    1. L’essentiel est de passer. De toute façon, on aura appris plein de choses tout au long de l’année.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *