L’Oberland bernois

Oberland bernois, nous voilà! Après Interlaken que nous avions visitée il y a déjà plus de deux ans, nous voulions pousser plus loin la découverte.

Grindelwald
Première étape: Grindelwald, station bien connue dont le nom seul représente la porte de la Jungfrau.

Grindelwald
La rue principale est un repère à touristes, à l’instar d’Interlaken justement.

Grindelwald
Et on trouve bien sûr tout pour les satisfaire…

Grindelwald
A croquer…

Grindelwald
Malgré la réputation de la station, je pense que l’essenciel se trouve sur les hauteurs, que nous n’avions malheureusement pas le temps de visiter.

Grindelwald
Même les bus y sont décorés.

Grindelwald
On est dans la patrie du ski ici.

Mürren
Mais il est déjà temps de partir: direction Mürren que l’on accède juste en funiculaire.

Mürren
Au dessous de nous, Lauterbrunnen, le point de départ…

Mürren
…qui rapetisse à vue d’oeil.

Mürren
Enfin apparaît un paysage magnifique, majestueux.

Mürren
On entre dans un autre univers.

Mürren
Mürren
Puis nous empruntons un petit train. Décidément, Mürren se mérite.

Mürren
Non, ce ne sont pas des cartes postales.

Mürren
Mürren
Mürren
Mürren
Arrivée dans le village.

Mürren
Même si le train n’est pas d’une prime jeunesse…

Mürren
…il a un charme certain.

Mürren
Il y a un siècle, on montait avec ça.

Mürren
Mürren
Ce n’est pas que les filles soient blasées par la vue, mais à leur âge, on est plus attiré par un trampoline.

Mürren
Il doit neiger comme chez nous en hiver, ici.

Mürren
Il est temps pour nous de redescendre à pied, le long de la voie de chemin de fer, histoire de se décrasser.

Mürren
Mürren
Mürren
Mürren
Même à une telle altitude, sur une voie de chemin de fer cachée, les Suisses mettent un point d’honneur à entretenir et à fleurir comme il faut une cabane qui sert de réserve.

Mürren
Le long du chemin, les bancs vous aident à apprécier la vue à sa juste valeur.

Mürren
Mürren
Mürren
Mürren
Nous arrivons à la minuscule gare de Winteregg pour reprendre le train est redescendre à Lauterbrunnen.

Mürren
Mürren
Staubbachfall
Nous effectuons un dernier crochet pour visiter la chute de Staubbachfall.

Staubbachfall
On accède sous la chute par un tunnel.

Lauterbrunnen
Nous quittons Lauterbrunnen et l’Oberland bernois.

Related Posts with Thumbnails

4 thoughts on “L’Oberland bernois”

    1. Le voyage en vaut vraiment la peine et tu peux même poursuivre ton chemin au-dessus de Mürren, à pied ou en funiculaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *