Boudry

Pour se rendre à Boudry, embarquez dans le tram qui se situe sur la place Pury à Neuchâtel.

Boudry

De là, vous longerez en partie le lac. Mais à quoi peut bien penser petit Bonhomme?

Boudry

Arrivé sur place, vous aurez quelques surprises, comme de découvrir la maison natale de Marat, l’ami du peuple. C’est fou le nombre de personnages de la révolution française qui ont un lien ou un autre avec la Suisse.

Boudry

Du pont au centre de la ville, on aperçoit une tour du musée du vin.

Boudry
Boudry

Encore quelques pas et voici la maison natale d’un autre personnage, Philippe Suchard. Mais pour celui-ci, la surprise est moindre étant donné que je savais déjà qu’il avait ouvert sa boutique à Neuchâtel.

Boudry
Boudry

On monte vers le château qui est aussi un musée du vin.

Boudry
Boudry

Mais ce que les enfants ont préféré, c’est quand même la rencontre inattendue avec ce cheval qui a glissé sa tête par la fenêtre et qui a henni pour attirer leur attention.

Boudry

Moi, je suis toujours surpris par ce genre de trucs: le paysan du coin vend ses pommes de terre. Donc vous vous servez et vous déposez l’argent. Un self, quoi…

Boudry

Il faisait tellement chaud aujourd’hui dans le bas qu’on s’est fréquemment arrêtés aux fontaines.

Boudry

Histoires de caissière

Paddington

Nous allons tellement à notre coop que nous faisons quasiment partie du décors. J’en ai eu encore la preuve hier soir, quand, au moment de payer, la caissière me demande:

– Avez-vous la carte de fidélité?
Je réponds “oui” de manière machinale.
– Voulez-vous le ticket?
-Oui, s’il vous plaît.
– Prenez-vous les points coop? (points de fidélité)
Et là, avant même que je puisse en placer une, la caissière répond à sa propre question:
– Ha non, votre femme ne les prend pas mais en revanche elle prend les cartes Paddington (cartes de jeu de mémorisation qui apprennent l’anglais aux enfants)!

A ce moment, je ne savais plus quoi dire et j’ai payé.

44 jours

Il ne reste plus que 44 jours avant que l’on déménage…..(roulement de tambours) dans notre village. Finalement, c’est la solution qui s’est avérée la meilleure, pour l’instant.  D’après les dires de Pumpkin (je ne l’ai pas visité), l’appartement n’a rien à voir avec celui dans lequel nous vivons actuellement.  De toutes façons, elle voulait déménager dès les premiers jours où nous sommes arrivés.

On vous fera donc une visite le jour de notre déménagement.

notre village

Brouillard

Après plusieurs semaines de pluie et une baisse des températures, le taux d’humidité a grimpé et installé un brouillard à couper au couteau. Voici ce qu’on pouvait voir de chez nous ce matin.

brouillard

La Chaux-de-Fonds sous la pluie

On ne se plaindra pas de la pluie qui est tombée ces derniers jours sur la région. La nature et même les gens en avaient besoin pour que le printemps soit plein de vie.

La Chaux-de-Fonds sous la pluie
La Chaux-de-Fonds sous la pluie
La Chaux-de-Fonds sous la pluie
La Chaux-de-Fonds a l’air d’une ville terne au premier abord mais pour qui sait bien observer, la couleur est partout.

La Chaux-de-Fonds sous la pluie
Le Pod (la rue principale) va être rénové cet été avec l’ajout d’une “ligne verte” d’arbre et de gazon et d’une piste cyclable qui donneront surement un nouveau cachet à la ville.

La Chaux-de-Fonds sous la pluie
La Chaux-de-Fonds sous la pluie

La Chaux-de-Fonds sous la pluie
Nous avons de la chance, la fontaine nouvellement rénovée est en marche, pour la plus grande joie des enfants.

La Chaux-de-Fonds sous la pluie
La Chaux-de-Fonds sous la pluie
Les entreprises horlogères de la ville ont participé au financement de la rénovation.

La Chaux-de-Fonds sous la pluie
La Chaux-de-Fonds sous la pluie
Nous avons découvert ce magasin dont la vitrine a attiré notre regard. Dans cette petite caverne d’Ali Baba, le thé anglais côtoyait les biscuits italiens. Il faudra vraiment qu’on revienne un autre jour qu’un dimanche!

La Chaux-de-Fonds sous la pluie

Les saints de glace

Et non les “saintes glaces” comme ils disent au boulot. Ce sont trois jours (les 11, 12 et 13 du mois de mai de chaque année) qui, selon les croyances populaires en accord avec les statistiques, marquent la limite avant laquelle il se pourrait qu’il gèle.

Vous pensez bien que pour les Franches-Montagnes, l’adage s’est encore vérifié aujourd’hui avec la chute de quelques flocons de neige ( qui n’ont pas tenu, heureusement).

Related Posts with Thumbnails