Ma première montre suisse

Ma première montre suisse

Cette Baume & Mercier quartz m’a été donnée hors d’état par un collègue de l’école qui n’en avait plus l’usage à la condition que je la répare. Elle avait apparemment subi un coup.
Le fond a été ouvert par un collègue de travail.
J’ai remplacé la pile par une nouvelle pile qui m’a été donné par un collègue de travail qui peut les obtenir gratuitement.
Les aiguilles ont été remises droites et réglées par une collègue de l’école, aiguilleuse.
La mise du bracelet, l’opération qui s’est avérée paradoxalement la plus compliquée, a été effectuée par un collègue de travail et moi-même.
Au final, cinq personnes se sont penchées sur cette montre.

La valeur neuve de la montre est d’environ 1500 francs suisse paraît-il. Son coût m’a été de 0 francs mais sa valeur affective est inestimable.

Related Posts with Thumbnails

10 thoughts on “Ma première montre suisse”

  1. Dr. Caso: à cinq coeurs vaillants, rien d’impossible!
    expatraveler: j’espère que ce ne sont pas des montres premier prix qui te font penser à moi. 🙂
    chris: je ne porterai jamais qu’une seule montre au poignet; je ne m’appelle pas Nicolas Hayek. D’ailleurs je pense que ne vais m’arrêter à deux. Enfin, je pense…. 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *