Melting pot

La Suisse est vraiment un pays d’immigration. J’en veux pour preuve notre classe du soir d’horlogerie qui illustre ce fait. Certes quelques-uns sont binationaux et d’autres sont sur le point de l’être mais quand même:

Sur 12 élèves,

  • 2 sont portugais
  • 2 sont italiens
  • 1 est espagnol
  • 1 est thaïlandaise
  • 1 est tunisien
  • 1 est américain
  • 1 est algérien
  • 2 sont français (un frontalier et moi)
  • et 1 est suisse de souche

J’allais oublier la prof qui est basque.

La meilleure bière du monde

Je vous en parlais en début d’année, et aujourd’hui je me la suis offerte. Moi qui d’habitude ne bois jamais de bière, je n’ai pas pu résister à la curiosité de goûter à la meilleure bière du monde d’après le New York Times.

La meilleure bière du monde
L’Abbaye de Saint Bon-Chien est bien moins chère ici que dans un restaurant de la grande pomme du fait qu’elle est produite dans le Jura, à Saignelégier exactement.

La meilleure bière du monde
Elle a une épaisseur et une couleur qui la distingue d’une bière normale; en anglais, on la qualifierait de ale car elle a vieilli des mois en fût de chêne. Son goût est étrange: il vous reste en bouche pour longtemps et se déguste comme un bon vin. Je la recommande donc si vous avez l’occasion de vous la procurer.

Hoi ! Et après… manuel de survie en suisse allemand

En attendant mon train à la Chaux-de-Fonds, j’ai musardé dans une librairie et je suis tombé sur ce livre au titre accrocheur et provocant: Hoi ! Et après… manuel de survie en suisse allemand.
Bien plus qu’un livre de vocabulaire de suisse allemand, ce livre nous éclaire sur la culture de la langue et son importance pour 75% des Suisses, pourquoi ils préfèrent l’utiliser à l’allemand standard.  La RSR a enregistré un sujet dessus.

Hoi! Et après- Manuel de survie en suisse allemand
On va se l’offrir pour Noël.

Hoi - your Swiss German survival guide
Le manuel existe en version anglaise qui fut la version originale…”Hoi – your Swiss German survival guide”

Hoi Zäme - Schweizerdeutsch leicht gemacht
Et même en version allemande (haut allemand)! “Hoi Zäme : Schweizerdeutsch leicht gemacht”

Nuit de neige

Nuit de neige

Il a neigé cette nuit, la première neige de ce début de la période froide.  Après un mois d’été indien, une semaine de pluie et trois jours de froid, la voilà enfin.  Outre la météo à la télé qui rappelle chaque jour l’altitude limite de la neige: 2800, 1200, 800 mètres…, on sentait bien ces dernier temps l’odeur de la neige qui planait avec les nuages.

Comme l’année passée, elle arrive fin octobre mais elle ne devrait pas tenir: on prévoit une remontée des températures dans les prochains jours.  Bien malin qui saura prédire la météo de cet hiver.

Chez Denner

Denner

Dans la série on fait tout pour économiser du fric en ces temps de crise, je vais vous parler de Denner, le troisième distributeur suisse. Depuis notre arrivée dans le pays, nous faisions nos courses principalement à la Coop et parfois chez Migros mais un jour, nous nous sommes décidé à nous rendre chez Denner, “pour voir”.

Denner n’était pas une idée qui allait de soi au départ car il n’en existe pas dans notre village; nous devons donc prendre le train pour nous rendre dans une autre localité et c’est justement ce qui est devenu une tradition familiale le vendredi après-midi. Munis de nos sacs de courses, nous nous rendons donc à Denner pour y faire la plus grande partie des achats de la semaine.

Denner est un discount suisse, comme ils aiment à le rappeler (en opposition à Aldi ou Lidl), mais la comparaison s’arrête là. La qualité est bien supérieure à un discount normal, ce qui nous permet de vraiment nous approvisionner pour la plupart de nos besoins alors que généralement les gens utilisent les discounts en complément des grands distributeurs traditionnels.

Les prix sont comparables à ceux de la France et j’aime à les comparer à ceux de la Coop. J’estime que l’économie à un tiers du budget familial pour l’alimentaire, ce qui est énorme et qui tombe à pic pour vêtir les enfants pour l’hiver qui est déjà arrivé (prochain billet).

La Suisse est qualifiée pour la coupe du monde

suisse qualifiée pour la coupe du monde

Belle soirée foot ce soir avec la Suisse et la France au programme. J’ai l’avantage d’avoir la possibilité de supporter deux équipes maintenant. Et je ne suis pas déçu. Il y a tout d’abord la qualification de la Suisse pour la coupe du monde et même si elle s’est fait sans éclat contre Israël, l’essentiel a été assuré.
D’autre part il y a ce beau match de l’équipe de France qui, même si elle doit disputer les barrages nous a offert un beau spectacle ce soir: un jeu rapide, une inventivité dans le jeu, un esprit offensif et un plaisir de jouer pour les bleus. On se prend à rêver en les observant à 1998…

Pierre Pertuis

Pierre Pertuis, à un jet de pierre de Tavannes est un passage naturel qui a été élargi par les romains il y a près de 18 siècles.

Pierre Pertuis
Au départ, l’ouverture ne paye pas de mine.

Pierre Pertuis
Mais au fur et à mesure que l’on se rapproche, on découvre vraiment la taille de l’ouverture.

Pierre Pertuis
Un panneau explicatif confirme que ce fut une voie de communication romaine reliant Aventicum à Augusta Raurica.

Pierre Pertuis
Pierre Pertuis
L’inscription se situe juste au-dessus de l’ouverture.

Pierre Pertuis
Elle est d’ailleurs encore parfaitement visible après tant de siècles.

Pierre Pertuis
Pour ce qui n’auraient pas bien lu voici en plus clair avec la traduction.

Pierre Pertuis
Passons…

Pierre Pertuis
…de l’autre côté.

Opérée

Opérée

Emmy va mieux.  Elle est revenue hier de la clinique vétérinaire de Delémont où on lui a enlevé son abcès et où elle a été stérilisée par la même occasion.  L’opération n’a pas été facile car la matrice (mot utilisé par la clinique que je n’ai pas compris immédiatement et qui veut dire simplement utérus) était collée contre la vessie.  Elle ne s’est pas trop alimentée à la clinique car madame est trop habituée à ses sachets Friskies suisses (même les Friskies françaises ne lui convenaient pas l’année dernière) dont elle a dévoré tout un sachet hier soir.

Nous devons encore la surveiller, lui donner des pilules et la retourner la semaine prochaine pour lui faire enlever ses points de suture.

Changer d’assurance maladie

Ca y est, j’ai changé d’assurance maladie.  La récente hausse annoncé pour l’année prochaine m’a décidé d’agir.  Pumpkin connait heureusement une voisine dont le métier est précisément de conseiller les gens sur ce sujet.  Je n’ai pas choisi l’assurance que j’aurais voulu originellement car la moins chère mais une autre, qui devrait augmenter que modérément l’année prochaine, lors de la seconde hausse car seconde hausse il y aura.  Et je suis mieux couvert avec ma famille.

Et, cerise sur le gâteau, je devrais économiser l’année prochaine environ 120 CHF par mois sur ce que je paye actuellement.

Expatriés en Norvège?

Il a fallu que je parle à Pumpkin du dernier classement des pays où il fait le mieux vivre avec la Norvège en grand gagnant (la Suisse se classe en 9 ème position) pour que Pumpkin me bassine avec une envie soudaine d’aller s’y installer.  Elle est sûre d’y trouver un bon emploi, alors qu’elle végète dans un Jura en crise.

Certes, la qualité de vie y est élevée comme ici, les filles y sont jolies, l’éducation y est la meilleure au monde, la retraite y est assurée, on y parle l’anglais sans problème, la nature doit y être magnifique, certes, certes.  Mais je veux rester en Suisse.  D’abord parce que la crise n’est que passagère et je suis persuadé que bientôt reviendront les offres d’emploi par centaines chaque semaine, comme c’était le cas il y a encore deux ans.  En plus j’en ai marre de bouger: c’est le troisième pays dans lequel je vis comme adulte et je n’ai plus le courage de refaire le baluchon que j’ai définitivement posé sur le sol suisse.  En plus ici, on parle un peu près le français, langue qui me convient le mieux et je me vois mal commencer à apprendre le norvégien.  Appelez cette attitude comme vous vous voudrez mais je suis las des changements.

En plus j’ai un emploi dans une branche que j’aime bien, je suis des cours en horlogerie et je n’en suis qu’à ma première année.

La seule solution serait pour Pumpkin de trouver un emploi employant l’anglais, de préférence dans le domaine bancaire (elle était manager dans une banque aux USA) et pas très loin de chez nous.  Si quelqu’un a une info, n’hésitez pas à me contacter.

Related Posts with Thumbnails