Coût de la vie en Suisse

Voici un lien Eurostat intéressant d’un de mes liens, Un Français en Norvège, qui est très révélateur du coût de la vie en Europe. Il habite en Norvège (l’un des autres pays non membres de l’UE), pays à haut coût de la vie comme le prouvent les prix des biens et services à la consommation avec un indice de 139 par rapport à la moyenne de ceux de l’UE mais comme il le dit si bien, la différence des salaires compense largement la différence de prix.

Qu’en est-il de la Suisse? Avec un indice de 130, nos prix se situent un peu en dessous de la Norvège mais largement au dessus de la moyenne de l’UE. On est surpris par les prix du tabac, de l’alcool, de l’électronique et des voitures, moins chers que dans l’Union alors que nos salaires sont largement supérieurs (enfin celui des autres habitants suisses ;-)).

Related Posts with Thumbnails

7 thoughts on “Coût de la vie en Suisse”

  1. Conclusion, une famille Valaisanne a Sion a un revenu disponible 1000CHF supérieur qu’à Genève.
    C’est a Neuchatel qu’on paie le plus d’impots, c’est à genève qu’on paie le plus pour le loyer et pour les assurances maladies.
    Les Valaisans se soignent au vin chaud et au fendant…bon ca tout le monde le savait.

  2. La différence de prix est encore plus flagrante pour le logement ou la santé : http://www.travailler-en-suisse.ch/html/cout-vie-en-suisse.html

    Petite consolation : pour les transports, la Suisse est dans une moyenne, comme pour ce qui est ameublement, équipement ménager, entretien.

    Pour les prix des télécoms, j’ai été surpris car la différence entre la Suisse et les autres pays n’est pas si importante.
    D’ailleurs, sur ce sujet, je vous conseille la lecture d’une autre étude de l’OCDE, très intéressante : http://blog.travailler-en-suisse.ch/08/2009/prix-telephonie-mobile-suisse-france-plu-chere.html
    Un peu longue, mais ultra complète, et surtout elle permet de comparer le coût des offres telecom entre différents pays (en sélectionnant les meilleures). Instructif.

  3. David,
    Le gros point noir reste quand même l’assurance maladie avec plus de 11% de hausse en un an. Certes, cette hausse a lieu après deux années relativement stables mais quand même, cela fait mal au budget lorsque ce pourcentage s’applique sur plusieurs centaines de francs tous les mois.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *