Deni de démocratie dans les médias

L’Union européenne m’apparait de plus en plus comme le mastodonte qui ne respecte plus les opinions contraires à celles des commissaires européens et ce, avec la complicité des médias.  J’en veux pour preuve non seulement le dédain du non des Français au référendum de 2005 par le passage en force par la voie parlementaire et maintenant voilà que le dernier débat politique de l’émission  “Mots Croisés” de la chaîne publique France 2 sur les prochaines élections européennes ne réunit que les anciens partisans du “oui”, de gauche comme de droite, snobant tous les partisans du “non”.

Et ce n’est pas faute d’avoir essayé.  Nicolas Dupont Aignan, l’un des rare à être intervenu en duplex se fait fort de dénoncer cette mascarade anti-démocratique.  Précisons qu’il a proposé en vain à France 2 de se joindre aux invités.  L’Union européenne n’est pas démocratique quoiqu’on en dise, loin des peuples, de leur décision et de leurs préoccupations à l’image de José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, non élu et candidat à sa propre succession cette année.

C’est sans regret que j’ai payé ma redevance en Suisse car au moins, à la télé suisse, on invite tout le monde et les journalistes posent généralement les questions qui dérangent.

Related Posts with Thumbnails

16 thoughts on “Deni de démocratie dans les médias”

  1. L’europe n’est malheureusement pas une démocratie.
    Que dire des Suédois qui veulent apprendre aux Francais à faire du fromage ou des OGM autorisés par l’europe qui doivent être imposés à l’Autriche dont 80% des habitants sont contre et ont voté une loi contre les OGM.
    Résultat, procès pour non application des lois européennes.

    L’europe n’est pas une démocratie, elle ne prend pas le consensus des pays pour trouver ce que nous avons de commun, elle vit de lobbys de subventions et décide pour nous.
    Cette europe là je n’en veux pas, elle limite la liberté des gens dans leur propore pays, j’ai voté contre la première fois, mais rien n’y fait!

  2. Je pense que la commission européenne devrait être supprimée au profit du Parlement européen avec un droit de recours des populations au niveau local ainsi qu’une possibilité de ces même populations d’initier des lois.
    Bref, que les initiatives du haut soient contrôlées par le bas et que le bas puisse lancer des initiatives.

  3. Eh oui ! Une démocratie semi-directe au niveau européen serait un must… La vraie question est : comment faire pour changer les choses ?

  4. Je n’en ai aucune idée mais je doute qu’un bloc aussi grand que l’UE puisse continuer à être sourd au niveau local.

  5. Comment faire?
    d’abord voter pour montrer que ca nous interesse! et qu’on ne peux pas juste envoyer quelques politiques en perte de vitesse faire leur fin de carrière au parlement européen.

    Plus on s’y interessera, plus les journalistes suivront de près.

    Ce sont nos lois de demain qui y sont décidées comment 57% des Francais peuvent s’en désinteresser?

    Le vin rosé, ca nous touche
    le boeuf aux hormones américain dans nos assiettes, ca nous touche

  6. Pour les Français de Suisse, seuls ceux qui sont enregistrés dans une commune de France avant le 31 décembre 2008 pourront voter dans cette commune.

  7. Que Bruxelles décide que : le fromage français doit complaire aux normes suédoises, le bœuf US soit aux hormones ou non, le vin rosé doit être fait comme ceci et non comme cela me touche assez peu en regard des ‘grands’ problèmes de l’Europe, tels que l’adhésion ou non de pays aussi éloignés culturellement qu’économiquement, voire politiquement instables comme la Bulgarie, la Roumanie et vraisemblablement, dans un avenir plus ou moins proche, la Turquie .
    La, ça m’emm…. vraiment que le citoyen européen de base n’ait son mot à dire.
    Je précise, je fais partie des 40% + d’Helvètes qui votent régulièrement pour l’adhésion de la CH à l’UE, mais je suis tout autant attaché à la démocratie directe. Pas facile, mais sachons distinguer les problèmes de fond des problèmes locaux.

  8. le fromage Francais doit complaire aux normes suédoises…très bon exemple. Moi ca ne plait vraiment pas…mais ce qui est plus fondamental c’est que ce sont les Suédois qui ont décidé avec d’autres pays qui a un moment donné avaient une dent contre la France.

    Ce principe peut s’appliquer pour la Turquie, ou tout autre sujet…ce n’est pas un problème local c’est un exemple concret de comment ca se passe en Europe.

    Je ne crois pas que la Suisse puisse un jour adhérer à l’europe, à cause de toutes ces lois qui sont votées tous les jours à Bruxelles, il y aura un trop grand écart.
    secret bancaire, tarifs telephoniques, OGM, label suisse sur la nourriture, impots, couts de la santé, démocratie directe, tout ce qui a fait et fait la Suisse sera modifié

  9. @Vilay, je fais partie de ces Francais spoliés du droit de vote car il faut faire une procuration dans son ancienne commune de France.
    Je suis inscrit à l’ambassade de France, et mon ancienne commune se situe à quelques km de celle de mes parents…qui ne peuvent donc pas voter par procuration.

  10. Moi non plus je n’ai pas eu l’occasion de voter. Moi aussi je suis enregistré en Suisse donc je me demande si par conséquent je suis rayé de mon ancienne commune en France….

  11. @chris: ..”spoliés du droit de vote car il faut faire une procuration dans son ancienne commune de France.”
    Est-ce si difficile d’obtenir cette procuration?
    Je suis double national CH-US et n’ai pas de problème pour voter dans les deux pays, même quand je n’habitais ni en Suisse et ni aux US.
    En ce qui me concerne, toutes ces démarches se sont faites assez simplement par internet et par lettres recommandées. Evidemment, je parle que des US et de la Suisse, mais cela devrait aussi être possible pour des expats de l’UE, résidants dans un pays non-membre, à fortiori aussi peu exotiques que la Suisse?
    (Pas de jugement, juste une question.)

  12. Non, non, on peut très bien vivre à l’étranger depuis des années et rester inscrit sur les listes électorales de sa commune d’origine. J’ai beau avoir déménagé plein de fois, je vote toujours dans la même commune où j’ai voté à 18 ans, du moins quand c’est possible.

    Cette fois-ci, je ne suis pas allé voter. Je ne comprends comment on peut appeler cette élection une élection européenne alors qu’il s’agit de 27 élections à peine simultanées, sans campagne ni enjeu. Quand on compare l’élection d’hier et l’élection américaine, il n’y a pas photo…

  13. @ olivier: Je comprends que l’on puisse voter si on réside hors de France mais le fait de s’enregistrer à l’étranger (en Suisse) annule-t-il ce droit?

  14. @Paulotet Vilay:
    Ben malheureusement il faut faire le choix, soit on s’inscrit auprès de l’ambassade et on est radié en France, soit on reste inscrit en France, et alors on peut aller voter ou faire une procuration (mais uniquement à une personne qui vote dans le même bureau de vote)…

    Ca marche donc pour les gens qui restent inscrits en France et dont les parents (plus sûr en géneral) n’ont pas démenagé depuis des années.

    Pour s’inscrire dans un bureau de vote en France il faut y habiter.

    Donc depuis l’etranger on peut voter en gros pour les elections présidentielles.

  15. “A la télé suisse, on invite tout le monde et les journalistes posent généralement les questions qui dérangent.” En êtes-vous sûr ?

    Je crois que comme partout, les médias suisses ont leur lot de tabous et d’idées reçues. Et cela se ressent dans les sujets traités, ainsi que les invités.

    Quant aux médias français, je trouve très facile de les accuser de manque d’objectivité. Les journalistes sont vraiment les cibles les plus simples…

    Cordialement,

  16. @ Marie: je n’invente rien: le plateau n’avait aucun représentant des partis du “non” en 2005, donc aucun des représentants des 52% des Français qui ont voté sur cette question primordiale européenne. C’est ainsi également qu’on se passe du peuple (vieux rêve) pour passer par le parlement les décisions qui dérangent. De Gaulle s’en retournerait dans sa tombe…

    Pour la télé suisse, oui, j’ai l’impression qu’elle est moins partiale que la télé française ou même la télé américaine pour y avoir également vécu.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *