L’étang de la Gruère

Vous aurez remarqué que les billets se font plus espacés en ce moment mais il se trouve que je suis un peu débordé en ce moment. Le long week-end de quatre jours va donc me faire beaucoup de bien. J’en profite donc pour poster notre sortie de dimanche à l’étang de Gruère dans les Franches.
Mettez vos lunettes de soleil et suivez-nous.

étang de la Gruère
Dès que nous quittons notre village nous sommes saisis par les étendues jaunes que forment les inombrables fleurs de pissenlits.

étang de la Gruère
Elles sont particulièrement drues cette année.

étang de la Gruère
Un dernier regard à notre village au loin. Souvent, Pumpkin et moi avons du mal à nous persuader que nous vivons dans un pareil endroit, que toute la féerie qui nous entoure fait partie de notre quotidien.

étang de la Gruère
étang de la Gruère
étang de la Gruère
Les enfants ont bien marché les 4 heures. Je suis fier d’eux: nous les avons habitués à être plus robustes sans se plaindre.

étang de la Gruère
Le ciel s’est joint dans le concert de couleurs.

étang de la Gruère
étang de la Gruère
Nous avons pris notre pause casse-croûte à même le sol sur le chemin. Il n’y avait aucun danger d’être dérangés.

étang de la Gruère
étang de la Gruère
Enfin l’entrée de l’étang. L’endroit est l’un des lieu naturel les plus visités du Jura et l’on vient de loin comme l’attestent les plaques d’immatriculation des voitures des cantons de Berne, Soleure ou Zurich.

étang de la Gruère
L’endroit est propre et bien aménagé pour que nos pieds ne s’enfoncent pas dans la tourbe.

étang de la Gruère
Cette couleur jaunâtre n’est pas du à une quelconque pollution; c’est tout simplement une accumulation de pollen.

étang de la Gruère
étang de la Gruère
étang de la Gruère
étang de la Gruère
étang de la Gruère
Nous n’avons effectué qu’un seul tour du lac et c’est bien suffisant. Je ne comprends pas ces gens qui viennent en voiture pour en faire plusieurs fois le tour avant de rentrer alors qu’ils pourraient marcher dans les alentours. Nous, nous détestons en général revenir par un même chemin.

Related Posts with Thumbnails

4 thoughts on “L’étang de la Gruère”

  1. J’aime beaucoup le tapis jaune des pissenlit (bouffe à lapin). Et dire qu’ici ils ont une machine spéciale pour les arracher (‘mauvaises herbes’) sans avoir à se pencher… Quelle perte de temps! 😉

  2. Comme Olivier, je trouve ces photos de votre campagne très belles.

    C’est bien d’être conscient de la beauté de l’endroit où l’on vit, ne pas être blasé et mesurer la chance que l’on a !

  3. On se rend bien compte de la chance que l’on a de pouvoir profiter de ces “mauvaises herbes”. En discutant avec un “ancien” suisse, il parait que les prés étaient pleins à l’époque de plusieurs différentes herbes en même temps dans le passé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *