Aspartame et glutamate

En regardant planète hier soir, j’ai été skotché par un reportage américain de JT Waldron, “faux sucre, vrai scandale” ou “Sweet Misery” dans la version anglaise.

Le film cumule les témoignages contre l’aspartame qui est utilisé comme édulcorant (E 951) pour les boissons et les aliments à faibles calories (boissons light, chewing-gum sans sucre, yaourt 0%..).  Bien qu’autorisé par les agences alimentaires américaines et européennes, une contreverse subsiste quant aux effets à hautes doses de ce produit sur la santé.  Des expériences ont conduit des chercheurs à s’interroger sur ses effets nocifs au niveau neuronal ainsi que ses effets cancérigènes.  J’avais des doutes quant à ce sucre auquel j’ai toujours préféré le “vrai” mais maintenant, je suis sûr de mes choix.

Au fait, savez-vous qui était secrétaire général de la maison blanche en juillet 1974, lorsque l’aspartame fut approuvé par la FDA (Food and Drug Administration) et qui, par la suite devint directeur général de G. D. Searle & Company de 1977 à 1985 (qui produit NutraSweet à l’aspartame)?  Allez qui?  Ben Donald Rumsfeld.  Tout est dit.

L’émission parlait aussi du glutamate dont j’avais déjà entendu des échos défavorables et que malheureusement mon père utilise littéralement à toutes les sauces.  Le glutamate (E 621) est un exhausteur de goût qui est également aprouvé aux USA et en Europe alors qu’une polémique persiste quant à ses effets néfastes au niveau neurologique.

Pour les anglophones, sweet misery en 10 épisodes ici.

pixel Aspartame et glutamate

7 thoughts on “Aspartame et glutamate”

  1. Pour l’aspartame, je sais ça depuis la 6ème, je crois, quand on avait essayé de faire du caramel avec de l’aspartame et que ça avait pué le pneu brûlé pendant deux jours dans la salle de classe. Notre prof de chimie nous avait simplement expliqué que l’aspartame était fait à la base avec du pétrole… Ca avait marqué, je t’assure!

  2. Oui, quand on s’appelle L-Aspartyl-L-phenylalanine méthylester, il n’y a pas grand chose de bon à espérer.

  3. L’aspartame se synthetise en Methanol avec l’acide gastrique. le Methanol est extremement toxique et est utilise comme carburant dans les Monsters Truck, Champ Car, les laves glaces pour auto….

    Entre ca et la margarine – rien ne vaut le vrai beurre, le sucre de betterave et le bon ethanol de nos bouteilles de vin

  4. Il faudrait que la Suisse applique le principe de précaution dans ce cas. Je suis d’accord: rien ne vaut les produits “vrais”.

  5. De nombreux additifs alimentaires sont dangereux. Voir le livret de Corinne Gouget “additifs alimentaires”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>