Strasbourg sous tension

Chaque fois que je poste un coup de gueule politique, je perds des fidèles qui ne sont pas forcément d’accord avec moi. Je m’en fous. Ils seront oubliés et remplacés. D’ailleurs Frog You vient juste de tripler son nombre de visiteurs en 3 jours qui dépassera probablement les 20 000 ce mois.

Je viens de voir les premières images à la télé des confrontations à Strasbourg à l’occasion de la réunion de l’OTAN dans la ville. On y voit des anarchistes en train de défoncer la vitre avant d’une voiture de gendarmes mobiles (avec deux gendarmes à l’intérieur). L’un d’eux a d’ailleurs sorti son arme de service prêt à faire feu.

Je suis furieux, en rogne contre ces salauds d’anarchistes qui détruisent tout sous prétexte de protester, de quoi mettre de l’eau au moulin du front national alsacien, comme s’il n’y était pas assez puissant. Les infos parlent de 100 interpellations seulement et je m’inquiète car on attend 30 000 manifestants dans la capitale alsacienne.

Je suis également furieux contre des médias qui stigmatisent les institutions et font leurs choux gras de ce genre de nouvelles. Quoi de plus excitant que de faire un sondage sur le meilleur opposant à Sarkozy et découvrir que c’est Besancenot (tant mieux pour Sarko), le dirigeant du nouveau parti anti-capitaliste. Ha oui, l’anti-capitalisme dont les média mettent en exergue le côté sympa bobo-écolo, cachant bien les divagations économiques et dictatoriales (je sais de quoi je parle, je suis né dans un pays anti-capitaliste).

La protestation est acceptable si elle est non-violente. Si elle est violente, tous les protagonistes doivent être arrêtés et jugés!

Related Posts with Thumbnails

5 thoughts on “Strasbourg sous tension”

  1. Je ne trouve rien de sympa chez Besancenot : derrière un visage de poupon se cache un homme aux idées que je juge dangereuses, qui prône 68 (quand on sait le nombre de morts qu’il y a eu en 68, je trouve inquiétant de souhaiter un soulèvement similaire), et qui plus est n’a absolument aucun programme : Challenges, pourtant à gauche, titrait même il y a quelques mois : l’homme sans solution…
    Visiblement, dans son nouveau parti, c’est plutôt la dictature : il y a d’ailleurs récemment viré un des fondateurs de la LCR, pour cause de divergence aux européennes… Espérons qu’ils se mangeront entre-eux, une nuisance politique de moins…
    Pour ce qui est des violences à Strasbourg, je suis tout aussi consterné…

  2. Les scènes sont d’une violence incroyable et injustifiée. Ces groupuscules devraient tomber sous le coup de la loi mais quelque chose me dit que rien ne sera fait.

  3. Ce qui m’enerve en France (entre autre) c’est ce manque de respect vis a vis de l’autorite, les “casseurs” qui s’en prennent aux policiers, est-ce que casser de la voiture ou taper sur les CRS va faire avancer le schmiblick? Non et en plus decredibilisent completement leur(s) cause(s).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *