La Suisse n’est pas un paradis fiscal

Pour qui vit en Suisse, il est évident que la Suisse n’est pas un paradis fiscal: les Suisses payent en moyenne plus d’impôts directs et les riches payent l’impôt sur la fortune.  Or voilà que sous la pression des Etats-Unis et de l’Union européenne, le ministre des Finances Hans-Rudolf Merz a accepté le principe d’une ouverture aux informations bancaires de comptes appartenant à des étrangers si une demande d’entraide «concrète et fondée» est déposée par les pays concernés.  Le secret bancaire est bien entendu maintenu pour les Suisses et les résidents étrangers en Suisse.

Si la levée du secret bancaire pour les étrangers hors de Suisse devenait totale, ce serait la mort de l’économie du pays car la banque représente 14% du PIB.  Les pays voisins ont-ils vraiment interêt à se trouver des vilains petits canards pour faire oublier les vrais causes de la crise, à savoir l’irresponsabilité des banques américaines qui ont accordé des prêts hypothécaires à des clients qui ne pouvaient pas rembourser?  Si l’économie suisse s’écroule, je rappelle que les frontaliers en seront les premières victimes et pour info, il y a 192 800 travailleurs qui passent la frontière chaque jour pour leur pitance dont 104 700 Français, 41 600 Italiens, 39 700 Allemands et 6 700 Autrichiens.  

Et pour les pays qui s’attaquent aux soi-disant paradis fiscaux, je rappelerai que la France à ses propres paradis comme Saint-Barthélemy, collectivité d’outre-mer qui est exhonérée de toute fiscalité!  Et que dire des Etats-Unis qui, avec l’Etat du Delaware, paradis fiscal américain qui n’impose pas les entreprises sur les bénéfices et qui n’éxige même pas une comptabilité!

A bon entendeur,..

Related Posts with Thumbnails

2 thoughts on “La Suisse n’est pas un paradis fiscal”

  1. As tu change la maniere de pouvoir commenter ou c'est juste moi qui ait encore un probleme?

    Oui oui tu as raison, c'est bien un cliche de croire que nous sommes tous planques en Suisse pour un allegement fiscal, nous payons autant si ce n'est plus qu'en France.Du moins quand on est Mr et Mme Tout le Monde.
    Autrement, Saint Barthelemy soeur de 24 kilometres de mon ile, celle de Saint Martin, toutes deux sont des COM (depuis juillet 2007 avant c'etait des DOM) avec une fiscalite tres avantageuse, de l'immobilier en defiscalisation, les articles de luxe en duty free, de meme pour l'alcool et les cigarettes (le paquet doit etre a 1,50euros!) et bien d'autres chose encore peu officielles mais tres officieuses qui en font des petits paradis fiscaux (mais pas autant que d'autres iles).
    Puis pour le DE, eh bien, c'est l'etat de mon mari!
    Finalement je n'ai vecue que dans des paradis fiscaux, j'comprends pas pourquoi alors on paie toujours pleins de choses et notre compte n'est pas plus fourni, on doit mal comprendre le systeme:D

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *