Déjeuner, dîner, souper

Depuis que je vis en Suisse, je me suis habitué au trio des repas: déjeuner, dîner et souper alors que je viens d’une région qui, comme le français dis “central” où l’on utilise petit déjeuner, déjeuner et dîner.  Même mes collègues franc-comtois utilisent la première version.

Après quelques recherches sur ce qui me semblait une ineptie, je me suis rendu compte que ce trio était plus répendu qu’on le pense.  Outre la Suisse et de nombreuses régions françaises (plutôt dans le Sud), le Québec, la Belgique utilisent ce qui est cette version “historique” de nommer les repas.  En effet, au Moyen-Age, les gens déjeunaient le matin (du latin disjejunare, “briser le jeûne”), ce qui semble logique; ils dînaient en fin de matinée (du même mot disjejunare), ce qui semble un peu moins logique car pourquoi briser le jeûne une seconde fois? Et enfin ils soupaient vers les 6 heures du soir.  

Au fil des siècles, un décalage est survenu avec plus d’accentuation avec la version du français”central” à tel point que le terme “petit-déjeuner” a été introduit et maintenant que j’en connaît l’éthymologie, je dois avouer qu’il n’a pas beaucoup de sens.

Related Posts with Thumbnails

8 thoughts on “Déjeuner, dîner, souper”

  1. Haha, ça me rappelle mes parents qui, quelques semaines seulement après leur arrivée en Suisse ont été invités par des amis… à dîner… et sont arrivés chez ces amis le soir… alors que les amis en question les avaient attendus à midi! Après l’embarras initial, je crois que tout le monde a bien rigolé 🙂

  2. Oui, moi je dois toujours bien me concentrer quand je suis en France pour ne pas me faire “avoir” quand on parle de dîner 😉
    Je suis assez d’accord avec toi concernant ton histoire de logique, mais c’est bien parce que je suis suissesse 😛

  3. Je crois que c’est l’une des premières subtilités linguistiques que j’ai apprises en arrivant: m’invitant à dîner, mon interlocuteur a aussitôt précisé “pour midi”. Sinon, j’aurai probablement fait comme les parents du Dr. CaSo…

  4. Il a probablement déjà eu à faire à un Français qui n’y connaissait rien en ce qui concerne les heures de repas. 😉

  5. Bonjour,
    Les Canadiens-Français emploient habituellement le trio “déjeuner-dîner-souper”.
    C’est cependant différent pour le milieu des affaires. Par exemple, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain organise hebdomadairement un “déjeuner-causerie” avec une personnalité publique à l’heure du midi (À noter que les gens d’affaires du Canada anglais font de même. Par exemple, ils présentent un “Breafast Seminar at noon”).
    Puisque mon père, un homme d’affaires de 40 ans, utilise constamment le language de son milieu, je lui propose maintenant pour la mi-journée un “lunch” (expression de + en + utilisée par les Francophones de Montréal). Cela représente finalement un compromis acceptable.
    Luc

  6. “Lunch” un compromis? NON alors, il ne faudrait pas que le Québec cède aux sirènes anglophones….

  7. Genevois de naissance, il existe les deux version. Pour ma part, j’utilise petit-déjeuner, déjeuner et dîner. Ce dernier ayant une connotation de soir. Peut-être que Vernier, d’où je suis originaire, est à côté de la frontière française (l’Ain).

    Je demande toujours confirmation pour le dîner depuis que je vis dans le canton de Vaud 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *