“We are all atheists”

“…about most of the gods that humanity has ever believed in. Some of us just go one god further”.

Cette phrase prononcée par Richard Dawkins, biologiste et éthologiste donne le ton du discours qu’il nous livre  à TED sur la situation de l’athéisme dans un pays comme les Etats-Unis. Utilisant un humour tout britannique, une férocité ironique et des démonstrations par l’absurde pour appeler à un athéisme militant et une attaque contre les religions.

Au vu de la cérémonie d’inauguration d’Obama, il y a encore du chemin à accomplir pour la séparation de l’Eglise et de l’Etat,  même si celui-ci a pour la première fois inclus les non-croyants comme faisant partie intégrante du peuple américain au même titre que ceux qui ont foi en telle ou telle religion.

Courses de chiens de traîneaux de Saignelégier

Courses de chiens de traîneaux de Saignelégier

Un coup d’oeil par la fenêtre a suffit pour me convaincre que la journée serait belle.  Nous avons décidé de découvrir les courses de chiens de traîneaux de Saignelégier qui avaient été annulées les deux années précédentes pour cause de manque de neige.  Aucun problème cette année.

Les chiens étaient bien présents, de tous poils…

Impatients, en meutes, ils n’attendaient que le signal du départ, jaloux de voir leurs congénaires s’élancer dans des courses folles.

Enfin sur la piste!

Une telle joie fait plaisir à voir.

Il n’y a pas que les chiens qui se sont amusés dans la neige.

Même les chevaux ont été de sortie par ce temps exceptionnelement chaud et ensoleillé.

En fin d’après-midi, la foule était plus compacte.  Les officiels ont compté 15 000 personnes, une participation incroyable.  Rappelons que la population de toutes les Franches-Montagnes se situe aux alentours des 10 000.

Même les enfants sont de la partie et prêts pour leur course.

L’Abbaye de Saint Bon-Chien

Saviez-vous que la meilleure bière du monde était jurassienne? C’est en tout cas l’avis d’Eric Asimov, critique culinaire du New York Times a récemment publié un article élogieux sur l’Abbaye de St-Bonchien qu’il considère comme la meilleure. La bière produite artisanalement à Saignelégier dans les Franches-Montagnes d’où son nom: la BFM (Brasserie des Franches-Montagnes).

L’évènement a une telle importance que même la TSR a décidé d’en faire un reportage. La brasserie produit d’autres bières aux noms évocateurs: la Meule, la Salamandre, la Torpille, la Mandragore, la Cuivrée, la Cuvée du 7ème, la Cuvée du 9ème, la Cuvée Alex le Rouge et la Dragonne.

Etes-vous déjà fan? Alors rejoingez leur groupe sur facebook.

L’Automatic Chronograph Evolution de Frédéric Jouvenot

Frédéric Jouvenot

La valeur n’attend pas le nombre des années.  C’est particulièrement vrai pour Frédéric Jouvenot, le jeune patron de 31 ans de la Sàrl Jouvenot dont le nouveau modèle, l’Automatic Chronograph Evolution surprend par son originalité.

 

 

Automatic Chronograph Evolution

Cette montre laisse apparaître le rotor côté cadran, alors que celui-ci se trouvait  jusqu’à présent du côté du poignet.  La masse oscillante épouse les compteurs de minute et de petite seconde.  Evidemment, la lecture se fera en position fixe mais qui regarde l’heure en pleine activité?

 

 

Automatic Chronograph Evolution

Côté fond, on découvre toute la beauté de la mécanique et le rouage finis main de ce chonomètre.

 

 

Automatic Chronograph Evolution

Frédéric Jouvenot a choisi Le carrousel des montres, une boutique de  passionnés de montres de la Chaux-de-Fonds pour la présentation de son nouveau modèle limité à 88 exemplaires par couleur d’or et disponible en or blanc ou en or rose.

Rendez-vous à O.K. corral

Cela s’est fait en douceur: son père est venu en lieu et en temps voulu.
La seule petite anicroche a eu lieu hier à la même heure. Son père avait demandé que des représentants du consulat US soient présents et comme il leur avait indiqué la mauvaise date, ils ont eu l’audace de téléphoner à la maison. Pumpkin leur a expliqué que selon la loi, elle avait autant le droit que le père à garder la fille et qu’ils n’avaient aucun pouvoir d’action en Suisse ou ailleurs, que c’était de l’ordre d’une cour de justice, ce à quoi ils ont complètement agréé. Ils ne savaient pas vraiment pourquoi ils devaient être là mais que leurs supérieurs leur ont demandé.
A mon retour, en apprenant cela, j’ai rappelé le numéro et, avec mon tempérament latin, je les ai copieusement engueulé pour avoir appelé ici et non le père pour savoir pourquoi il n’y avait personne et n’avoir pas respecté ma vie privée.

Ils étaient là aujourd’hui mais ne sont pas sortis de leur voiture marquée CD (je m’en veux d’ailleurs de ne pas avoir amené mon appareil photo). Je pense que son père les a appelé pour pouvoir impressionner sa famille de hillbilly comme si il avait eu un “enlèvement” alors que rappelons-le, il n’a pas rempli ses obligations de payer la taxe d’enfant non accompagné (comme il le fait à chaque fois) et qu’elle aurait été aux USA il y a déjà deux semaines.

Les explications de Pumpkin en anglais.

Gruyères et gruyère

Gruyères
Gruyères

Nous sommes allés à Gruyères, une commune du district de Gruyère dans le canton de Fribourg.  La petite ville est célèbre pour son château de Gruyères, qui avait abrité en son temps des comtes  qui jouissaient d’une certaine indépendance.

Gruyères
Gruyères

Le mot “Gruyères” vient du symbole que s’étaient choisis les comtes: la grue.

Gruyères
Gruyères

Vous pouvez une fois sur place vous restaurer à la maison du gruyère juste en face de la gare; les plats et le service sont à la hauteur.

H.R. Giger
H.R. Giger

Le château abrite un musée et un bar consacrés aux oeuvres du Suisse Hans Ruedi Giger, le père de la bête Alien.

La grande est toujours là.

L’aînée de Pumpkin est toujours avec nous pour l’instant: son père a comme d’habitude “oublié” de payer la taxe d’enfant non-accompagné , ce qui a eu pour conséquence qu’elle est toujours avec nous.  Il a eu le toupet de demander à ce qu’on y aille à nouveau, comme si je pouvais me permettre d’accèder à ses quatre volontés à chaque fois qu’il nous joue un de ces tours.  Mais cette fois-ci nous ne cèderont pas:  je lui ai dis qu’il pouvait venir la chercher ici, chez nous, ce qui devrait arriver dimanche selon ses dires.

Nous verrons.  S’il ne vient pas, je l’inscrirai à l’école suisse.

Une raison de plus d’être montagnard

La révélation m’est apparue aujourd’hui au niveau des Genevez-sur-Coffrane dans le train en découvrant la chaîne alpine majestueuse au loin, séparée des montagnes du Jura par une mer de brouillard qui noyait le plateau.  Les deux massifs avaient l’air de deux îles inondées de soleil.

On pourrait croire que dans nos montagnes, nous souffrons d’un climat plus rude “qu’en bas” mais non:  certes les températures générales sont plus froides sur l’année mais il arrive souvent que les après-midi hivernaux soient en fait plus chaud là-haut.  Pourquoi?  Parce que notre ciel est le plus souvent dégagé de tout nuage et d’un bleu limpide alors que dans le plateau l’humidité des lacs et la basse altitude favorisent le brouillard et donc les basses températures.

Je me répète peut-être mais j’aime ce ciel bleu qui n’a disparu que 3-4 jours de suite en décembre mais qui réapparaît très souvent en toute saison et qui me booste le moral.  Quelle différence d’avec le climat et le sempiternel ciel gris alsacien qui fut mon lot quotidien pendant des années.  Il est donc évident qu’il me faudra toujours rester montagnard.

Related Posts with Thumbnails