La Chaux-de-Fonds sous la neige

Voilà deux jours que la neige tombe de manière ininterrompue, recouvrant tout. La poudreuse s’est déjà accumulée en une couche de 40 cm avec la complicité d’un vent fort et ralentit la marche dans notre village. On devine les voitures cachées sous un manteau (triple couche) de neige et même les marcheurs ont du mal à se frayer un chemin dans ce monde en blanc.

Nous nous sommes rendus à la Chaux-de-Fonds aujourd’hui pour observer une ville prise dans la tempête. La Chaux-de-Fonds est habituée aux amas de neige, comme en témoigne les anciennes cartes postales, les autorités préviennent en avance que les voitures qui gêneront le passage des chasse-neige seront impitoyablement envoyés à la fourrière aux frais de leurs propriétaires.

La ville est tout de même toute changée: beaucoup de feux sont en orange clignotant pour les piétons et pour les voitures, ce qui ne gêne pas vraiment, vu la vitesse des uns et des autres. Même si les pneus neige sont une quasi-obligation ici, on a vu plus d’un chauffeur perdre le contrôle de son engin une fraction de seconde sans conséquences heureusement.

La Chaux-de-Fonds se situe à 1000 mètres d’altitude mais n’est pas la ville la plus haute d’Europe malgré une persistante croyance. Elle offre toutefois un petit air de ville sibérienne.

la chaux-de-fonds sous la neige

la Chaux-de-Fonds sous la neige

la Chaux-de-Fonds sous la neige

la Chaux-de-Fonds sous la neige

Related Posts with Thumbnails

4 thoughts on “La Chaux-de-Fonds sous la neige”

  1. Finalement, même à moins de 500m d’altitude, c’était la Sibérie. La conduite en voiture était particulièrement périlleuse aujourd’hui à Sion et Martigny entre autres… Pas le temps de prendre des photos, mais les remblais de neige étaient impressionnants. Chez toi aussi, j’imagine.

  2. Salut Blogueur perdu dans la neige. Je souris, je rigole. Je suis un Chaux-de-Fonnier pur jus, j’y suis, mais je n’y habite ‘plus depuis 3 ans.
    Tu reprends tes photos, p. ex la dernière en-dessus du train. C’est la Grande Poste, alors imagine-toi sur le trottoir, un tas de deux bon mètres. Le trottoir central avec un tas sur toute sa surface et montant plus haut que les premières branches. Des anciens arbres évidemment.
    Et de nouveau de l’autre côté de l’avenue, un tas de plus de 2 m.
    Tes photos sont belles, mais on se croirait au printemps :-))
    Bonne journée l’ami

  3. C’est vrai qu’on a eu pire l’année dernière. Mais ce n’est rien en comparaison du passé, comme on peut le voir sur les vieille cartes postales.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *