L’industrie horlogère ne connaît pas la crise

L’industrie horlogère suisse qui a engagé 4 400 personnes supplémentaires l’an passé, ne souffre pas des signes de ralentissement venus d’outre-Atlantique. La clientèle de l’horlogerie suisse est mondiale et l’Asie, le Moyen-Orient et l’Amérique du Sud compensent plus que largement le ralentissement de la croissance des ventes américaines.

Et ce n’est pas prêt de s’arrêter: dans les cantons du Jura, Jura bernois et Neuchâtel, trois entreprises seront créées dans les deux ans avec des centaines de recrutements à la clé.

Related Posts with Thumbnails

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *