L’odeur des foins

Les paysans ont commencé à faucher les foins hier. Il doivent guetter le bon moment chaque jour et l’ouverture s’est enfin présentée hier avec une promesse d’au moins cinq jours de beau temps. Après des semaines de temps maussade, la chaleur du soleil a transformé la chimie des plantes qui, fraîchement coupées ont dégagées l’odeur caractéristique des foins.

Je l’ai senti hier soir cette odeur, alors que je me suis couché en laissant la fenêtre ouverte de la chambre. L’odeur chaude et légère des foins a lentement envahi la pièce alors que la nuit tombait.

Related Posts with Thumbnails

2 thoughts on “L’odeur des foins”

  1. Blog sublime qui donne l’impression de recevoir une carte postale à chaque billet.
    Je me régale de ces 5 minutes régulières d’évasion depuis plusieurs mois. Nous hésitons, nous aussi à nous lancer dans l’aventure suisse l’année prochaine car d’autres destination plus ensoleillée au sud de l’Europe nous font aussi du charme. Mais vous ne cessez de faire pencher la balance côté suisse!!!

  2. Wahou, j’en rougis. Personnellement, je pense que pour faire un bon expatrié, il faut aimer le pays. Cela faisait longtemps que j’avais envie de vivre en Suisse donc j’ai tout fait pour y arriver. Maintenant que j’y suis, je ne regrette absolument pas mon choix, au contraire. Je me sens comme un poisson dans l’eau; je n’ai même pas le mal du pays.
    Il est vrai qu’en Suisse on est jamais qu’à un jet de pierre de la France et que l’on parle la même langue ici, ça doit aider.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *