L’UDC et la naturalisation

L’UDC refait parler d’elle par le biais d’une nouvelle image visible dans n’importe quel journal gratuit ces temps-ci.

Le1er juin 2008, le peuple suisse est invité à se prononcer sur l’initiative (UDC) “pour des naturalisations démocratiques“. Si elle passe, l’octroi de la nationalité se ferait sur vote, comme ce fut le cas dans certaines communes avant 2003, date à laquelle le Tribunal fédéral avait banni cette procédure, la jugeant discriminatoire.

A mon avis, même si le recours au vote peut apparaitre démocratique, le peuple ne peut pas se substituer à la loi quant au statut d’une personne; nous n’en sommes plus au temps des esclaves lorsque quelques individus décidaient souverainement du sort d’un être humain. Et sur quel critère d’ailleurs, sinon sur la couleur de la peau, la religion ou le pays d’origine? Remarquez au passage les mains plus ou moins basanées de l’affiche… A l’époque, ce sont les décisions iniques d’une commune alémanique qui avait mis le feu aux poudres, car les personnes originaires des Balkans étaient systématiquement écartées.

Related Posts with Thumbnails

4 thoughts on “L’UDC et la naturalisation”

  1. Ben, je trouve que leur loi est déjà assez exigeante, non? (J’veux dire, après avoir vécu 12 ans dans un pays, tu es un peu -beaucoup- de ce pays-là il me semble!)

  2. J’hallucine ! Heureusement que je reçois mon matériel de vote à Paris. Je ne vais pas me gêner pour voter NON !!! Ils sont de plus en plus fous…

  3. Interessant, je suis donc suisse grace à un vote? Et toute ma famille aussi? (on est devenus suisses les uns après les autres, même pas en masse). Ben ça m’a plutôt bien réussi je trouve… C’est vrai que quand j’ai passé les deux examens pour devenir suisse, c’était devant un grand jurry à chaque fois, et j’imagine qu’ils ont ensuite dû voter. Comment ça se passe maintenant? Ils ont une liste de critères? Des points? Tout ça peut être aussi raciste/sexiste qu’un vote, remarque: 2 points si t’es blanc, 1 point si t’es noir, 3 points si t’es riche, 1 point si t’es pas riche, 2 points si t’es un homme, 1 point si t’es une femme, 3 points si t’as un doctorat, 3 points si t’as moins de 30 ans…

  4. Noelia,
    Comme tu dis, après douze ans dans le pays, t’as le temps de te sentir du coin et personnellement, je pense que c’est bien comme ça, cela donne de la valeur à la nationalité.

    Valérie,
    La cinquième suisse va surement généralement voter non je pense.

    Dr Caso,
    Je ne sais vraiment pas comment ça a dû se passer pour ton cas. Côté points, voyons voir: basané, je m’évalue à 1,5 points, côté fric, cela fait 1 point sans nul doute; chouette, 2 points parce que je suis un homme (nous le valons bien ;-)); 0 pour les études, 1 car j’ai plus de 30 ans: résultat: je suis recalé!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *