La retraite des frontaliers français

Deux cas de figure se présentent pour le frontalier français arrivant à l’âge de la retraite:

– Soit il n’a travaillé qu’en Suisse, auquel cas il n’aura droit qu’à la retraite suisse (logique).

-Soit il a travaillé en Suisse et en France, il aura droit alors aux deux. Mais attention, il y a un hic: n’espérez pas deux retraites à taux plein, il ne faut pas rêver.

Si vous finissez votre carrière en Suisse (à 65 ans pour les hommes et 64 ans pour les femmes), vous percevrez votre retraite suisse avec une retraite complémentaire en France mais il faudra attendre 65 ans pour percevoir cette complémentaire. Si toutefois vous faites la demande entre 60 et 65 ans, la retraite complémentaire est affectée d’un abattement définitif calculé en fonction de l’âge.

Si vous finissez votre carrière en France, vous percevrez alors votre retraite à taux plein à 60 ans.

Moi qui ai travaillé en France, en Allemagne, aux Etats-Unis et en Suisse, je me demande bien combien je percevrai.

source: frontalier.org

Related Posts with Thumbnails

4 thoughts on “La retraite des frontaliers français”

  1. moi je vis dans un pays trés différent de tout ceux là…..je travail en Artisanie……c’est un pays sans retraite sans arret de maladie et sans heures sup!!
    De temps en temps avec les colègues on sort nos calculs de prévisions et on rigole….aprés on pleure et on écluse deux ou trois ricard pour moins angoisser.
    Asta la vista baby
    Contre le stress il y a aussi le chocolat…vers chez vous doit y avoir quelques bonnes tablettes

  2. Personnellement j’ai cotisé deux ans à la caisse de retraite des professions libérales (en France). 2 ans pour rien puisque pour cette caisse, il faut au moins cotiser 10 ans pour pouvoir toucher quelque chose à sa retraite. J’espère que la Suisse sera un peu plus sympa 🙂

    (Cela dit, je ne sais pas si c’est le cas de tous les gens de mon âge (entre 25 et 30 ans), mais je n’ai aucune illusion sur la retraite que je toucherai dans 35-45 ans :-))

  3. Un bon casse tête ta retraite, t’as raison de t’en préoccuper maintenant si tu veux pas avoir des sales surprises dans quelques années…

  4. Il n’y a guère plus que les gens du baby-boom pour croire à la retraite par répartition. Normal, ils sont né alors que le système était viable démographiquement et économiquement. Ils en profitent et grand bien leur fasse. Maintenant pour notre génération et pour les générations futures, ils est important de se rendre compte que ce sera largement insuffisant et qu’il faudra cotiser dans des caisses privées si nous ne voulons pas nous retrouver avec des miettes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *