Kde domov můj?

Un de mes collègues vient juste de revenir de vacances de la République tchèque et il ne pense qu’aux vacances d’hiver pour y retourner. Il m’a donné envie d’y retourner car cela fait bien une dizaine d’années que je n’y suis plus mis les pieds.
Je ne sais pas d’ailleurs si je possède toujours la nationalité tchèque car en effet, la dernière fois que j’ai possédé un passeport de ce pays, celui-ci s’appelait la République Socialiste Tchécoslovaque. Or, les communistes ne sont plus au pouvoir depuis la révolution de velours et la République tchèque et la Slovaquie se sont séparées pacifiquement lors de la partition de velours. Je vais appeler le consulat à Paris lundi prochain pour en avoir le coeur net.

J’ai décidé de réapprendre le tchèque qui reste ma langue maternelle. Certes, je comprends tout ce qui a trait à la langue de tous les jours, mais je cale dès que l’on parle de sujets plus complexes et j’enrage car je ne peux pas répondre. Pourtant, je sais que l’apprentissage me sera facile car généralement, lorsque je découvre un mot nouveau tel que “jelen” (cerf), l’image de l’animal m’apparait. Je ne peux pas me l’expliquer. Peut-être l’ai-je déjà entendu lors d’une conversation enfant, j’allais passer mes vacances chez mes cousins tchèques de l’autre côté du rideau de fer?

Quoiqu’il en soit, Pumpkin voudrait ajouter une nationalité de plus à la collection qu’ont nos enfants. En tout cas, on ira là-bas dès qu’on aura une voiture, c’est sûr.

En attendant, je vais apprendre l’hymne en VO.

Kde domov můj, kde domov můj?
Voda hučí po lučinách,
bory šumí po skalinách,
v sadě skví se jara květ,
zemský ráj to na pohled!
A to je ta krásná země,
země česká domov můj,
země česká domov můj! !

La traduction la plus fidèle me semble celle-ci:

Où est ma patrie, où est ma patrie ?
Les eaux murmurent à travers les prairies,
Les forêts de pins bruissent sur les rochers escarpés,
Les fleurs du printemps scintillent dans les vergers,
Cela ressemble au paradis sur terre !
Et c’est mon superbe pays,
La terre tchèque, ma patrie,
La terre tchèque, ma patrie !

Je l’ai trouvé sur YouTube accompagné de deux autres symboles de la République tchèque que sont l’hymne morave et de Vltava de Smetana.

Related Posts with Thumbnails

2 thoughts on “Kde domov můj?”

  1. Hi Vilay !

    Every time Amerloque goes to Prague, he makesd a point of leaving flowers on the pavement in Prague where Jan Palach immolated himself. Amerloque is not the only one.

    “I am Jan Palach. I’m a Czech, I’m a Pole, a Lithuanian, a Vietnamese, an Afghani, a betrayed You. After I’ve burnt myself a thousand times, perhaps we’ll win”

    More info: http://www.radio.cz/en/article/74989

    Best,
    L’Amerloque

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *