Départ demain matin

Si tout va bien…Je ne vous dis pas le stress. Dès aujourd’hui je vais en Suisse récupérer un permis provisoire, en attendant le permis B. Passer la frontière avec toutes nos affaires ne va pas être une sinécure. Outre le permis de séjour, je dois fournir un certificat de résidence en France et en Suisse ainsi qu’une liste détaillée de nos biens pour passer les douanes.

L’opératrice de la douane française a été désagréable au téléphone, me renvoyant séchement au site internet pour plus d’information. Vivement que quelqu’un leur rappelle que malgré leurs statuts de fonctionnaires, ils agissent au nom du peuple français (nous) et qu’ils nous doivent un peu plus d’égards. Le douanier suisse que j’ai eu au téléphone a été plus sympa, me guidant dans les démarches.

Bref, si tout va bien, nous passerons la frontière demain. L’adrénaline monte, malgré les petites craintes ici ou là. Déjà , je voudrais prévenir mes innombrables fidèles lecteurs qu’il me faudra un certain temps sinon un temps certain pour avoir une nouvelle connection. Patience donc, je serais bientôt de retour.

Expatrié en Suisse

drapeau suisse    blason du canton du Jura
Drapeau suisse Blason du canton du Jura

Voilà , c’est sûr maintenant: nous allons nous expatrier en Suisse pour une période indéterminée. J’y ai trouvé un travail. Nous irons dans le canton du Jura; un canton assez rural et très beau. Les paysages sont à couper le souffle: le relief est vallonné; les vaches et les chevaux y paissent en toute tranquilité.

Il ne nous reste que quatre jours pour faire nos valises. Nous sommes à la fois excités et heureux. L’ironie du sort veut que nous soyons cette fois tous les deux expatriés en même temps mais bon, le canton du Jura, c’est quand même à un jet de pierre de la France.� J’ai découvert, mais un peu tard, que les prises électriques n’étaient pas aux dimensions des prises françaises. Y aurait-il des adaptateurs pour la Suisse? Des suggestions?

Je m’amuse de savoir que j’utiliserai à nouveau des francs, suisses ceux-là . Après bien des casses-tête pour diviser les prix par 1,6 pour les avoir en euros, je me suis rendu compte qu’en les multipliant par quatre, je les avais en bon vieux francs français. Pour Pumpkin, évidemment, cette opération ne fait pas avancer le Schmilblick.

Je devrais recevoir le permis de séjour B qui me laissera la possibilité de résider en Suisse pour cinq ans.

Course à pied

Cela doit bien faire deux ans que je n’avais plus courru. J’avais bien comme excuse de ne plus avoir de chaussure à cet effet mais je suis allé en acheter une paire toute neuve.

Donc me voici lancé sur mon chemin. Au début, tout allait bien, le coeur, les muscles, le souffle. C’est avec une petite euphorie que j’entammais la troisième minute. Puis tout à coup tout s’est détérioré: le souffle est devenu plus haché, les jambes se sont faites plus lourdes, une petite douleur à l’orteil est apparue. Cela faisait à peine sept minutes que je courrais et les premiers symptômes du manque d’habitude m’ont rappelé que ce n’était qu’une séance de décrassage.

J’ai donc réduit le rythme. A ce point juste comptait la distance et le temps que pourrait tenir. Tenir. Tenir jusqu’en haut de cette monté, tenir jusqu’au prochain repère. Puis tout à coup ça a été l’abandon, le lâche abandon à la douzième minute qui s’est accompagné par un sentiment de culpabilité. Mon corps décidément ne m’appartient plus. Encore une chance que les seuls témoins de ce désastre ont été quelques canards moqueurs et autres oiseaux indifférents.

J’ai continué le reste du chemin en marchant. Dans trois jours, c’est sûr, je ferais mieux.

Gengenbach, Allemagne

Ancienne Ville Impériale libre, Gengenbach a su préserver son caractère médiéval.

tour de la Kinzig
Tour de la Kinzig.

La ville percevait un droit de passage sur la Kinzig, la rivière en face de la tour.

tour de la Kinzig
La tour vue de l’intérieur.

fontaine
La fontaine sur la place centrale.

église Sainte-Marie
L’église baroque Sainte-Marie.

aigle enseigne
L’aigle, un des symbole de la ville.

rue pavée

motif mural
De nombreux motifs muraux racontent l’histoire de la ville.

La place centrale
La place centrale.

Changements

Je n’est pas trop le temps de poster en ce moment car je suis en train de me préparer pour de nombreux changements.  Je ne peux rien dire de plus sinon Pumpkin me tordra le coup.  Je suis épuisé mais heureux.

Madeleine Beth McCann, “Maddie”

Madeleine Beth McCann Maddie

Madeleine Beth McCann appelée Maddie a été enlevée le 3 mai 2007 à Praia Da Luz au Portugal.  Elle est née le 12 mai 2003 et donc a 4 ans exactement aujourd’hui.  Si vous avez le moindre renseignement, veuillez contacter les autorités portugaises à:

Madeleine Beth Mc Cann (Maddie) was abducted May 3rd, 2007 in Praia Da Luz in Portugal. She was born on May the 12th, 2003. She is exactly 4 years old today. If you have any information, please, contact the Portugese authorities at:

Departamento de Investigação Criminal de Portimão da Polícia Judiciária
Rua Pé da Cruz, 2, 8500-640 Portimão
Telefone: 282 405 400 & Fax: 282 412 763 & e-mail: dic.portimão@pj.pt

ou bien /or Interpol.

Si vous possédez un site web, veuillez relayer l’information.  Merci de tout coeur.

If you have a website, please, relay this information.  Thank you very much.

Les chiffons de Laguiller

L’extrême gauche française semble continuer son opposition dans la rue au résultat de l’élection présidentielle.  Bien que ses scores électoraux soient historiquement bas, elle n’en démort pas et continue à vandaliser voitures, magasins et à attaquer les forces de l’ordre.

Il faut dire qu’elle reste fidèle à elle même, accusant de fascisme une UMP dont elle attaque les locaux à coup de cocktail Molotov.  Si ce n’est pas là des méthodes de fascistes…  D’ailleurs, Arlette Laguiller ne cache pas son dédain pour la démocratie, qualifiant le bulletin de vote de “chiffon de papier“.  Et il reste des gens pour la trouver sympathique.

Olivier Besancenot n’est pas en reste lorsqu’il appelle à battre Sarkozy “dans la rue comme dans les urnes“.  Reconnaissons que le PS s’emploie à lancer des appels au calme, revêtant les habits de pompier alors qu’avant le premier tour, il avertissait à la manière d’un pyromane des violences qui pourraient se déclancher si Sarkozy était élu.

Est-ce que la rue gouverne?  Non!  Les premières interpellations se sont traduites par de la prison ferme.  La démocratie ne doit pas être l’otage de quelques excités qui ne rêvent que d’une guerre civile.

Hutt River ou l’histoire de l’homme qui voulut être prince

Savez-vous qu’il existe en Australie Occidentale, à 500 km de Perth une principauté appelée la Principauté de Hutt River?  Ce un territoire minuscule de 75km² ne compte que soixante habitants, la plupart des fermiers; la principauté a une capitale appelée Nain, cela ne s’invente pas, une monnaie, le dollar de Hutt River et compte pas moins de trois langues officielles: l’anglais, le français et l’espéranto.

drapeau de la Principauté de Hutt River
Drapeau de la Principauté de Hutt River.

L’histoire de la Principauté remonte à 1969, pour une sombre histoire de quota de blé.  Casley (le prince) n’était alors qu’un fermier n’accepte pas ces quotas qui signifient sa ruine.  Le gouverneur général refuse d’intercéder et il revient donc à la reine Elisabeth II de trancher en appel, ce qui ne fut pas fait.  De fait, Casley acquiert l’indépendance de la principauté pour compensation des préjudices qu’il a subit et attendu que la reine n’a pas donné sa décision. 

Dollar de Hutt River
Dollar de Hutt River à parité avec le dollar australien.

Même s’il est pratiquement impossible de s’installer dans la principauté, celle-ci dénombre environ 20 000 citoyens de part le monde.  Toute demande devant être approuvée par le prince et son secrétariat.

Le prince Léonard est peut-être un excentrique.  N’a-t-il pas déclaré la guerre à l’Australie?  Il n’en reste pas moins qu’il s’est créé à force d’audace un territoire indépendant, certes non reconnu au niveau international mais un territoire libre tout de même.

Si vous voulez en savoir d’avantage.

Colmar

En arrivant à Colmar de Strasbourg, on tombe sur un rond point un peu particulier.  En effet, une réplique de la statue de la liberté vous accueille au centre d’un rond point pour vous rappeler que Bartholdi, le sculpteur de la statue de la Liberté éclairant le monde de New York est né dans la ville de Colmar.

Colmar
Au centre de Colmar, les cours d’eau cotoient les terrasses des restaurants.

La fontaine Schwendi
La fontaine Schwendi, autre oeuvre de Bartholdi représente Lazare de Schwendi, chef de guerre au service de l’Empire et seigneur de Hohlandsbourg.

KoÏfhus
Détail du toit du Koïfhus ou ancienne douane.

La maison Pfister
La maison Pfister, la plus connue de Colmar en raison de ces peintures murales bibliques et allégoriques ainsi que de ses sculptures.

Fontaine Bruhat
Devant la fontaine Bruhat au champ de Mars.

Related Posts with Thumbnails