On se casse

C’est decide.  Pour la forme, on va encore attendre la semaine prochaine l’appel du centre de l’USCIS du Missouri.  Techniquement, j’ai le droit de rester jusqu’a que ma femme ait les moyens d’etre sponsor.  Mais il ne faut pas oublier que le remboursement de son pret prend pres de la moitie de son salaire et on ne peut pas faire vivre une famille de cinq avec un demi-salaire.

Donc nous rentrons en France pour une question de fric.  Pumpkin est en colere.  En tant qu’Americaine, elle n’a pas la possibilite de rester dans son propre pays pour une question d’argent.  Elle renoncera a la nationalite americaine sitot qu’elle aura la nationalite francaise.

On va rentrer, sans rien, sans personne, sans toit, sans vivres.  On se debrouillera, l’essenciel est de rester ensembles en famille.  Nous sommes forts, rien ne nous detruira. 

Je voudrais vous remercier tous pour votre soutien, vos courriels.  Les visites de ce blog ont explose.  Je continuerai a poster des billets sur ce blog, meme en France.

Related Posts with Thumbnails

11 thoughts on “On se casse”

  1. C’est vraiment honteux ce genre de situation, en plus comme tu dis pour question d’argent !
    Je vous souhaites bien du courage pour la suite en espérant que votre retour en France se passe le mieux possible.

  2. Je comprend votre décision et combien Pumpkin doit être vénère. Je vous souhaite beaucoup de courage pour votre retour vu que ça va être challenging et stressant quand on a des enfants.

  3. Désolé, c’est vraiment dommage. L’USCIS est une administration honteusement inefficace. Vous êtes mariés depuis combien de temps ?

  4. Tiens, si vous contactez votre congressman pour voir s’il/elle peut expedier ton dossier?

    Ou contactez la presse.

    Serieux. Ca m’enerve. J’imagine seulement comment ca doit vous mettre en colere. Tout ca pour ca.

  5. Je reste une optimiste dans l’ame et veut croire a une bonne nouvelle, mais ‘tain tout ca pour une question de fric! 🙁
    Home is where the heart is…

  6. Je viens de lire votre message, je suis un lecteur assidu de votre blog, et je me vois profondement deconcerte par la betise de cette aministration.
    Je souhaite qu’une solutions puisse ce presenter à vous tres rapidement pour que vous continuer à nous raconter vos “aventures” aux U.S.A., meme s’il existe des administrations à cote de la plaque.

  7. On va rentrer, sans rien, sans personne, sans toit, sans vivres. On se debrouillera, l’essentiel est de rester ensembles en famille. Nous sommes forts, rien ne nous detruira.

    Bon courage pour ce retour forcé et bravo pour l’esprit de ta phrase ci-dessus.
    Nous avons usé de la même énergie pour venir nous installer à Sydney il y a bientôt 5 ans. En famille, à 5. Suivant ta philosophie, nous avons réussi.

    Et maintenant nous envisageons de revenir en France forts du même état d’esprit. Vous et nous réussirons parce que nous nous sommes enrichis. Pas en $$, mais en expérience de vie.

    As they say “where there is a will, there is a way”

  8. On n’est pas encore rentre. A vrai dire on n’a meme pas encore l’argent pour rentrer. D’ou la situation tragico-grotesque.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *