burqa dans l’Ohio

Pour la premiere fois j’en ai vu une.  Je veux parler de la burqa, ici, dans l’Ohio.  Cela m’a fait froid dans le dos.  Je suis en general assez tolerant mais la, je ne supporte pas.  Je ne m’y fait pas et je ne m’y ferais jamais.  Certes, je vois de maniere quasi quotidienne le hijab vu l’augmentation du nombre de musulmans dans le pays.

Related Posts with Thumbnails

11 thoughts on “burqa dans l’Ohio”

  1. ici on voit très souvent le hijab et de temps en temps la burka, c’est vrai que ça fait un très gros choc à chaque fois… encore plus si le mari est en short… quelle hypocrisie!

  2. D’abord, merci beaucoup de n’avoir pas mis le photo de ce truc sur ton blog…
    Chaque fois que j’en vois (souvent comme j’habite dans une ville/pays arabe) ça me fait beaucoup plus qu’un gros choc. Plus que tout je me sens gènée d’être une femme, d’appartenir à ce sexe qui est si faible et lache qu’elles doivent se cacher parce qu’elles ont été si facilement manipulée par un réligion, qu’elles ont choisi, et qui préfère les femmes cachées ou, mieux, mortes, et qui finit par les vièrges au ciel. Ca. me. dégout! Et je pensais qu’on était plus évoluées que ça…

  3. kikikentucky, je suis choquée par cette réponse attrocement sexiste! si t’avais le choix entre porter la burka ou être violé et tué ou rejeté par ta famille et ton pays, je pense pas que t’hésiterais très longtemps, surtout si on t’avait bien lavé le cerveau pour te dire que de toutes les manières, c’est tout ce que tu vaux et c’est pour ton bien.

  4. Le hijab est tres present ici, et cela fait drole parfois de voir ces femmes marcher a cote de jeunes en rasta 🙂
    Par contre, je dois dire que je n’ai pas encore vu de burka. Cela me ferait aussi un choc, de toute facon.

  5. desole les amis, je partage evidemment votre point de vue, ma propension a la betise et la provocation me depasse parfois …
    mille excuses si j’en ai offense

  6. Entre ton post d’aujourd’hui et les reponses au commentaire d’hier, ca sent la poudriere.
    je n’imaginais pas les musulmans americains si demonstratifs. je suppose que c’est de la provocation ?

  7. qu’on s’entende bien, miss lulu, tu parles tres justement de lavage de cerveau et j’abonde dans ton sens, ces pratiques religieuses et culturelles d’un autre temps me choque autant que vous, mais c’est une question de point de vue, je comprend egalement parfaitement que l’on soit choque par le port du “string ficelle / jean taille basse”, dans les deux cas (et meme si evidemment les proportions sont differentes), le lavage de cerveau et l’education sont des facteurs d’importance, dans un cas pressions familliales culturelles et religieuses, dans l’autre cas, pression des medias, de la mode et d'”artistes” ecervelees.
    Le parallele est evident dans le resultat, degradation de l’image de la femme, sous estime de soi et “objetisation” de la femme.
    Encore une fois les cas evoques de menaces pressions physiques et mauvais traitements sont scandaleux, mais dans le cas ou les attributs vestimentaires ne sont que la resultante d’une pression culturelle integree… string et bourqa meme combat

  8. Je rejoins le combat des femmes musulmanes insoumises, des americaines pro avortement, des lesbiennes qui revendiquent leurs droits, et toutes celles et ceux qui se battent pour leur difference, dans le meme temps, on ne peut rien faire pour celle qui acceptent et revendiquent leur sort.
    Sortir les gens de l’obscurantisme si ils le souhaitent, bien sur, mais on ne peut pas sauver le monde malgre lui et il faut bien se resoudre a vivre avec des bigots preformates. L’interventionnisme a tout crins donne les catastrophes que l’on sait.
    A nos yeux d’occidentaux la bouqra est choquante, ce qui l’est plus, c’est celle qui la porte en etendard et force sa fille a faire de meme, et on ne m’otera pas de l’idee qu’elles sont moins rares que les insoumises.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *