Le roman du Mississippi

Chaque expatrie aux Etats-Unis a eu un declancheur qui l’a fait rever de ce pays.  Pour moi cela a ete le roman du Mississippi de Bernard Pierre que j’ai lu et relu au moins cinq fois depuis l’age de quinze ans.  Comme le titre l’indique, le livre parle d’une facon romancee du grand fleuve, relatant l’histoire des Etats-Unis qui s’est forgee autour de ses rives.  Au debut, on suit pas a pas ses differents decouvreurs.  Ensuite, du lac Itasca a la Nouvelle Orleans, nous descendons le fleuve pour s’arreter a chaque ville importante.  Des trappeurs francais a la guerre de sécession, l’histoire du pays nous y est devoilee.  A lire.

Related Posts with Thumbnails

3 thoughts on “Le roman du Mississippi”

  1. Pas vraiment de bouquins en fait… Je suis tombee sur les US par hasard – je devais au depart partir faire un stage a Singapour donc… mais j’aime bien tous les Bill Bryson, et puis mon prefere c’est “Vita” le roman d’une italienne qui raconte l’histoire de sa famille et de la petite fille qu’etait son arriere grand mere partie a 7-8 ans au debut du 20eme siecle pour New York. La description de la ville a cette epoque est cinglante !

  2. Moi, c’etait “The root cellar” (“Le passage secret”, si je me souviens bien du titre en francais) de Janet Lunn sur des canadiens qui traversaient le lac pour la guerre de secession… La premiere fois que je suis partie “longtemps”, j’ai ete dans l’Ontario. Et maintanant je suis a cote de Arlington en Virginie – mais bon, c’est plus par hasard, ce coup la…

  3. “L’Étudiant Étranger” de Philippe Labro m’avait fait rêver de vivre dans une langue autre que le français (un complément vitaminé), “Un Été dans l’Ouest” (la suite) ma donné envie d’Amérique!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *