Who Dey

Depuis que les Bengals de Cincinnati ont battu leurs riveaux ohiens les Browns de Cleveland, les couleurs oranges, noires et blanches sont visibles partout. Tout le monde veut les arborer surtout sous forme de T-shirts et d’autres produits dérivés. C’est un peu comme après la victoire du Brésil après la coupe du monde de football, les gens sont soudain devenus des fans du maillot jaune et vert.

Ma belle-mère, même si elle ne comprend pas toutes les règles du football américain, comme moi d’ailleurs, est une supportrice des Bengals. Elle n’a suivi le match que d’un oeil distrait mais n’a pas pu s’empêcher d’acheter la panoplie complète. Au fait, Who Dey, c’est lui.

Related Posts with Thumbnails

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *