Retour vers le futur

Quelle étrange impression de rouler dans des rues que j’ai quitté il y a juste 2 ans et demi. Je ne me rappelais plus que le ciel était si clair, que les véhicules étaient si grands. Les grands espaces vous donnent une impression de liberté et de puissance.

J’ai revu un ancien collègue qui travaillait avec moi chez Dorothy Lane Market et avec lequel j’ai conversé avec plaisir. Nous nous verrons souvent dans le futur. Je ne me rappelais pas en revanche des prix de certains produits français qui me sont indispensables: la “baguette” à plus de 2$, le Côte du Rhône à 12$ et le (petit) morceau de Port Salut à plus de 6$. Je crois que je devrai consentir à beaucoup de sacrifices pour maintenir le budget de la famille.

Ma femme est déjà à la recherche d’un emploi et bientôt ce sera mon tour sitôt ma carte de résident dans la poche. Je ne m’inquiète pas de notre situation qui semble précaire; obtenir un emploi n’est pas un problème ici. La seule chose dont nous devons nous soucier est pour nous de trouver des emplois à horaires opposés pour pouvoir garder les enfants. Je m’inscrirai ensuite à l’université pour pouvoir prendre des cours pour enseigner le français, c’est notre but ultime.

Related Posts with Thumbnails

3 thoughts on “Retour vers le futur”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *